Fin 2017 – Vous avez pu le manquer

 

Vous avez pu le manquer, c’est le relevé d’informations internationales et nationales, parfois un peu en retrait des unes et que vous avez pu manquer au cours des derniers jours. 

Pérou

Alberto Fujimori, ancien président désavoué a obtenu la grâce présidentielle. Il avait été condamné à 25 ans de prison pour crimes contre l’humanité. Le camp politique de son fils venait de se montrer décisif dans le maintien au pouvoir du président auteur de la grâce, Pedro Pablo Kuczynski. En sérieuse difficulté ces derniers temps, il fait maintenant face à une vague de démissions et d’indignations, réactions à la grâce de l’ex-dictateur.

Mexique

Entre 2006 et aujourd’hui, 200 000 personnes sont mortes au Mexique dans la guerre du narcotrafic. Les morts sont des civils, des militaires, des policiers, des narcotrafiquants. Parfois ils sont plus jeunes que nous et parfois ils ne s’attendaient plus à mourir. Dans les séries, c’est cool, dans la vraie vie, moins. La vie presque romanesque d’Escobar n’est pas une fiction. Aujourd’hui les mexicains détrônent les colombiens. Ils ne sont plus « la route » de la cocaïne. Il faut saluer le courage d’hommes comme l’ancien président mexicain Calderon. Mais il faut être honnête, la lutte contre les cartels plonge le pays dans la violence et la pauvreté.

José Luis Lagunas Rosales avait 17 ans. Il est mort le 18 décembre, dans un bar. 15 balles de fusil mitrailleur. Il était une star au Mexique, il se moquait du mode de vie des narcotrafiquants. Il déclarait récemment qu’il « s’en battait les couilles d’El Mencho ». El Mencho est le nom d’un puissant parrain, visiblement piqué par le courage de l’adolescent. Le jeune homme de 17 ans rejoint la liste des victimes du narcotrafic

Libéria

Ancien joueur du PSG et ballon d’or George Weah aura fort à faire à la présidence du Libéria. Le pays reste meurtri par l’épidémie Ebola et par la guerre civile (1989-2003) et il ne semble pas vouloir régler définitivement la question en traduisant en justice les chefs de guerre. Il pourra se démarquer s’il tient ses promesses de lutte contre la corruption, qui gangrène le pays, d’école gratuite et d’amélioration des services de santé.

Guatemala

Le pays a choisi dimanche 24 Décembre d’emboiter le pas des Etats-Unis et de transférer son ambassade israélienne à Jérusalem. Ancien humoriste, Jimmy Morales, le dirigeant guatémaltèque s’était distingué en proposant une main-d’œuvre bon marché pour le projet de nouveau mur à la frontière mexicaine de Donald Trump. Morales est en mauvaise posture dans son pays, ses proches sont soupçonnés de blanchiment d’argent et de corruption.

Par ailleurs, le Guatemala et Israël sont liés depuis longtemps, notamment parce qu’Israël est le premier fournisseur d’équipement militaire du Guatemala.

Une journée quelque part :

Yémen 

En une journée, mardi 26 décembre, les bombardements de la coalition menée par l’Arabie Saoudite ont fait 68 morts. La première attaque visait un marché très fréquenté, le bilan est de 54 morts.

La triste occasion de rappeler que la situation humanitaire s’aggrave avec la propagation d’une épidémie de choléra. 1 million de personnes sont touchées par cette épidémie et 8,4 millions de yéménites sont menacés de famine. Les Nations-Unies désignent le Yémen comme la pire crise humanitaire au monde à l’heure actuelle.

Arthur – Vous avez pu manquer

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s