Boire la tasse – Carnet de Route

Quand j’étais petite, j’aimais partir à l’aventure, construire des cabanes, me perdre dans la forêt, manger des fraises des bois et sauter dans les flaques pour éclabousser mes sœurs. Aujourd’hui, j’essaie de faire tout ça, mais en voyant les choses en grand, alors dès que je peux, je prends une tente sous un bras, et un sac à dos sous l’autre. Et dans celui-ci, j’y glisse deux ou trois appareils photos et quelques carnets de route. Ici, je vous raconterai certaines histoires de mes périples, issues de mes carnets d’enfance. Vous vous doutez, quand on est jeune, il nous arrive de tout exagérer et imaginer que tout est plus grandiose, surtout quand on vient de Provence, alors vous me pardonnerez si je retranscris rêveusement mes pensées. J’avais déjà tendance à romancer tous mes mots, mais sans romance, le monde est moins beau.


7 août 2016 – Croatie

Aujourd’hui, ça va pas être un carnet de route comme les autres. J’avais envie de vous montrer les « coulisses » d’un shoot photo qu’on avait fait avec Juliette en Croatie. Pour ceux qui ne savent pas : Juliette, c’est ma soeur. Et ce jour-là, je crois qu’elle m’a détestée.

Dans nos voyages, il y a des jours où on fait de la route, des jours où on visite, on marche, et des jours où on ne fait rien. Le simple plaisir d’être allongé dans le sable et de dormir un peu. Mais ça, moi j’ai un peu du mal, j’ai toujours envie de bouger.

On était partie, Juliette et moi dans un coin de la plage, pendant que les autres se baignaient. On avait traversé des tonnes d’algues, et marché sur des rochers qui faisaient mal aux pieds, bien que de magnifiques chaussures d’eau les couvraient.

On était arrivée à un endroit où il était facile de rentrer dans l’eau très claire qui se présentait à nous. Tout était prêt, j’avais mon petit appareil numérique waterproof en main, et Juliette était vêtue d’une de mes robes aux roses rouges, et d’un genre de foulard. Bien sûr, elle avait aussi ses chaussures d’eau pour éviter les piqûres d’oursin, et un masque et un tuba qu’elle enleverait ensuite. Elle était ravie.

Bref, je rentre dans l’eau, elle était gelée, vraiment. Juliette rentre à son tour. Il y avait plein d’algues et d’oursins. Et l’eau était tellement profonde qu’on avait peur des requins. On commence à nager et à explorer les fonds marins. D’un coup, on voit une sorte de coeur géant au sol, un espace de sable naturel sur les algues. Il devait y avoir seulement 4 ou 5 mètres de profondeur mais c’était fatiguant de nager sur place.

J’explique à Juliette en criant : « tu te mets là, puis tu nages le plus bas possible au dessus du coeur, en trainant le foulard ». Elle essayait de comprendre mais c’était compliqué et on fatiguait. Elle faisait des aller-retours au dessus de ce coeur, à 20 mètres des rochers.

On fonctionnait à base de bruits sourds, je hurlais « mmmmhh mmmhh » dans mon tuba pour lui indiquer ce qu’elle devait faire. Elle avait enlevé ses chaussures, que je tenais sous un bras, en faisant du sur-place. Sous l’autre, il y avait son masque et son tuba.

Je sais pas si vous êtes au courant, mais dans la mer, y’a du sel, et le sel ça pique les yeux. Elle avait les yeux qui lui brûlaient, et la gorge en feu. Elle buvait la tasse mais on continuait. C’était horrible, on commençait à être épuisées, surtout elle. Et on arrivait pas à avoir la photo parfaite alors on recommençait sans cesse.

Processed with VSCO with  preset

Au final, après 30 minutes dans l’eau, à faire toutes les pauses possibles, on était sortie, le corps gelé, les doigts fripés (« en guitare » comme dit mon papa) et les yeux rouges.
Juliette marchait sur les rochers avec sa robe trempées et elle toussait. Quelle belle journée d’été !

2018-01-29 02.56.34 1.jpg

Voilà ce qu’on faisait, on se torturait un peu. Tout ça pour donner une photo instagrammable, voici l’envers du décor…

Pauline Gauer – Carnet de Route

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s