Pourquoi la macédoine essaie-t-elle de changer de nom ? – Chronique de l’an 2000

Tout d’abord bonsoir. Vous avez des aprioris et c’est tout à fait normal. Vous n’allez pas avoir envie de lire ce que je vais écrire, mais vous allez le lire et vous allez avoir envie de le relire. Un jour j’irais vivre en Alaska, je tiendrais le premier ranch de chevals de neige et je prendrais mon hydravion une fois par mois pour me rendre au Costa Rica manger une ou trois crêpes. En attendant j’ai une vie tout à fait normale et inintéressante que je rends intéressante en la vivant. Je ne vais pas faire que la raconter, je vais surtout l’adapter, pour que vous vouliez que mes 27 ans soient repoussés tous les ans. Ciao en italien, hasta mañana en espagnol, chaque semaine en français.


Les infos le disent et le redisent, un débat refait surface ces dernières semaines : la macédoine clame haut et fort qu’elle voudrait changer de nom. Ce qui est bien dommage pour nous car, personnellement, l’habitude de manger ma macédoine serait beaucoup moins sympa si la macédoine s’appelait « plein de légumes froids et de la mayo ». Je pense sans me tromper que vous êtes du même avis que moi sur ce sujet.

Mais, d’ailleurs, pourquoi la macédoine veut changer de nom ? Car elle refuse qu’un pays qui ne la consomme pas comme il se doit porte le même nom. En effet, vous connaissez tous le pays Macédoine, mais ce que vous ne savez pas, c’est que les macédoniens (habitants du pays Macédoine, pas les mangeurs de macédoine qu’on appelle macédiens, macédoniens étant déjà pris) n’accompagnent pas leur macédoine de mayonnaise !! Peut-on vraiment appeler ça de la macédoine ? C’est la question que je me pose et que je suis certain que vous êtes en train de vous la poser aussi. Je vais donc y répondre.

Non.

Une « macédoine » sans mayonnaise n’est pas une macédoine c’est juste des légumes froids.

Mais, revenons donc au problème, la macédoine veut changer de nom et elle est intraitable à ce sujet. D’ailleurs si les autorités n’agissent pas, elle menace une grève de 2 mois, 2 gros mois sans macédoine, ce qui serait terrible pour moi personnellement et je suis vraiment très certain que pour vous aussi.

La solution serait-donc facilement de changer de nom ? Tous le monde aurait tendance à dire oui, vous auriez tendance à dire oui, moi non. Et oui, je ne suis pas d’accord avec vous et je vais vous expliquer pourquoi.

Changer de nom ne doit pas devenir la solution à tous les problèmes. Nous voulons changer le nom de la macédoine mais pourquoi ? Où est le problème ? Le problème est que les macédoniens (habitants de la Macédoine ndlr) mangent leurs macédoines sans mayonnaise, contrairement aux macédiens (mangeurs de macédoine ndlr). Deux vraies solutions s’offrent donc à nous :

  • Soit nous demandons aux macédoniens (c’est bon je pense que vous avez compris qui est concerné par ce mot) de prendre de la mayonnaise dans leurs légumes froids pour que ça fasse de la macédoine
  • Mais comme nous n’avons pas à les forcer, c’est leur choix de manger des légumes froids après tout, nous leur proposons tout simplement de renommer leur « macédoine » en légumes froids ou ils trouvent un nom sympa non utilisé.

Voilà des vraies solutions qui s’attaquent au fond du problème, et non à la forme. Mais aujourd’hui, tout le monde préfère s’attaquer à la forme. Changeons le nom de ceci car il choque, changeons la couleur de cela car c’est irrespectueux… Dans certains cas, cela est tout à fait légitime, mais dans le fond, est-ce vraiment une couleur ou un nom qui change le problème ? Non, aucun problème n’a été résolu juste en changeant le nom du problème, vous pourrez essayer en maths demain si vous avez encore la possibilité d’étudier les mathématiques, ça ne marchera pas, je vous le promets, je vous le jure même.

Changer la forme ne résoudra jamais le fond. Réalisons cela et agissons, attaquons le fond, attaquons le problème à l’intérieur et nom en le maquillant d’une autre manière. Mais malheureusement c’est utopiste et impossible. L’être humain s’attardera toujours plus sur la forme que sur le fond, et il faut vivre avec son temps et accepter cela. Alors pour gagner, continuez à façonner votre forme et non votre fond, soignez vos diapos plutôt que le contenu, habillez-vous bien pour mieux travailler, mentez pour gagner. L’apparence de vérité sera toujours plus importante que la vérité, apparemment.


Processed with VSCO with e6 preset

Josh – Chronique de l’an 2000

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s