Petites histoires du Sénégal (part1) – Photo de la semaine

Cette semaine, Pauline, Josh et moi étions au Sénégal pour un voyage à la fois humanitaire et touristique. Dans cet article je vais vous conter quelques histoires à travers quelques photos que j’ai prises là bas.

L’école

Senegal_ce1_ecole_enfant

On est allé dans une école pour y apporter des affaires scolaires, des tablettes et des ordinateurs dans une commune : Ngaparou à environ 45 minutes de Dakar. Sur les murs il y avait des peintures très classes et colorées. Au sol, du sable. Dans les classes beaucoup d’enfants.

C’est une des premières photos que j’ai prise ici, au début on osait pas trop se mettre à prendre tout ce qui bouge en photo même si c’était notre envie première en voyant des dizaines d’enfants jouant dans cette cour d’école atypique à nos yeux.

Puis cet enfant me regardais, avec un grand sourire.

senegal_ecole_enfant_drapeau

Au final, après quelques minutes de timidité les enfants ont commencé à demander d’eux mêmes à ce qu’on prenne des photos. Ça les amusait.
Au final, après quelques minutes de timidité on a commencé à tout prendre en photo comme des gros touristes de merde pour capturer le moment présent qu’on trouvait ultra puissant.

Dans la cour de l’école un gros malin a un jour décidé d’installer un drapeau du Sénégal. Un autre gros malin a un jour inventé le vent.
Les enfants étaient en dessous, ils tenaient la zone. Mais putain ça avait trop d’âme. Donc photo et encore photo.

Ps : L’enfant au premier plan à une claquette sur le bras, on l’a retrouvé quelques minutes plus tard en train de la lancer sur ses camarades, sur les filles.

Réserve de Bandia

senegal_oiseau_reserve_bandia

On a visité une réserve animalière, la réserve de Bandia.
Les animaux y sont très bien traités apparemment pour commencer.
Dans cette réserve on a pu voir un rhinocéros, des girafes, des zébus, des phacochères et un bon nombre d’autres espèces en liberté qui chillaient tranquillement dans la savane.
Et ici la photo d’un oiseau, le plus beau que j’ai vu je pense. J’ai attendu plusieurs minutes en espérant qu’il s’envole et il a jamais voulu alors c’est juste une photo d’oiseau classique.

Le peintre

senegal_mur_peinture

On était en voiture et il y avait une bonne géométrie avec ce mec qui peignait un mur.

Le poto Amadou Diasenegal_amadou_dia_goree

Pour finir cet article, je vous présente Amadou Dia. Il ne s’appelle absolument pas comme ça mais je ne me souviens pas de son nom malheureusement.
Alors pourquoi Amadou Dia ? Parceque c’est le nom qu’ont donné des Sénégalais à Josh, Josh est mon pote, et ce mec sur la photo est aussi mon pote. Pas autant que Josh mais j’aime me dire que c’est mon pote.
Lui et moi on s’est rencontré sur l’île de Gorée, l’île aux Esclaves. J’était allé me mettre à l’ombre, ombre crée par le mémorial de Gorée, un monument en souvenir de plusieurs siècles de cette saloperie de traite négrière.
Bref j’étais là en train de poser mon sale petit cul de touriste quand ce mec est arrivé et a commencé à discuter avec moi. On s’est présentés mais il m’a donné un nom compliqué et long que je n’ai pas retenu.
Puis après avoir parlé de la France, du Sénégal, de l’île de Gorée, de la chaleur, du bout de bois qu’il mâchait ainsi que de la weed qu’il avait voulu me vendre dès les premières secondes de notre rencontre, j’ai vu mes autres potes partir et j’ai du le quitter.

Je lui ai donc demandé si je pouvais le prendre en photo, pour me souvenir de lui. Il était trop chaud et j’imagine que ça se voit sur la photo. Puis on a tracé notre route sachant très bien qu’on ne se reverrai jamais, que c’était comme ça, mais que la vie restait belle.

Le lendemain, à des kilomètres de l’île de Gorée, en plein Dakar je sors d’un taxi et un mec s’approche vers moi. Et devinez quoi, monsieur Dieu qui fais des blagues au dessus de nos têtes avait foutu mon pote Amadou Dia juste en face de moi, il se baladait dans le marché artisanal de Dakar ce vieux salop.

En deux jours j’ai croisé Amadou Dia à deux endroits qui n’ont pas vraiment de rapport entre eux. Et ça c’est ouf. Je t’aime Amadou Dia même si tu ne t’appelles pas Amadou Dia.


Processed with VSCO with e6 preset
Diego Zébina – Photo de la semaine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s