Les Fugitifs – Carnet de Route

Quand j’étais petite, j’aimais partir à l’aventure, construire des cabanes, me perdre dans la forêt, manger des fraises des bois et sauter dans les flaques pour éclabousser mes sœurs. Aujourd’hui, j’essaie de faire tout ça, mais en voyant les choses en grand, alors dès que je peux, je prends une tente sous un bras, et un sac à dos sous l’autre. Et dans celui-ci, j’y glisse deux ou trois appareils photos et quelques carnets de route. Ici, je vous raconterai certaines histoires de mes périples, issues de mes carnets d’enfance. Vous vous doutez, quand on est jeune, il nous arrive de tout exagérer et imaginer que tout est plus grandiose, surtout quand on vient de Provence, alors vous me pardonnerez si je retranscris rêveusement mes pensées. J’avais déjà tendance à romancer tous mes mots, mais sans romance, le monde est moins beau.


Mars 2018 – Sénégal

Nous étions à Dakar, DKR chez notre cher Booba. Le genre de journée des plus touristiques, où l’on passe pour des touristes, avec nos appareils de touristes et nos shorts de touristes. Après avoir visité quelques monuments historiques, nous avions décidé d’entreprendre une marche intense jusqu’à une mosquée.

C’était donc parti pour une vingtaine de minutes à marcher sur le bord de la nationale sous le soleil, entre les odeurs de déchets et les cadavres de chèvres. Le trajet était passé vite, on avait chanté faux et on était arrivé.

Processed with VSCO with  preset

Processed with VSCO with  preset

Cette mosquée se trouvait au bord de l’océan, dans une plaine que l’on surplombait de la route. Comme d’habitude nous avions descendu des dizaines de marches, et comme d’habitude nous disions que nous étions mariés aux quelques garçons qui voulaient qu’on les ramène en France.

Longue plage, et des pêcheurs qui traînaient des pirogues colorées dans l’eau. Un chiot dont on était tombées gaga. Et les garçons qui sautaient dans les vagues. Je crois qu’ils étaient heureux. Il faisait chaud.

Processed with VSCO with  preset

Processed with VSCO with  preset

Soudain Théo et Liénard, des professeurs venus au Sénégal avec nous, arrivent sur la plage en nous disant qu’il faut qu’on parte. On comprend pas trop, apparemment il est interdit de se baigner sur cette plage, et de photographier le lieu, sous peine d’amende. Un comble pour nous du coup. Avec Diego, on cache aussitôt nos cartes mémoires dans des carnets et on range nos appareils. On invente des excuses et des stratagèmes au cas où on se fait prendre. Ça y est, la fuite de journalistes recherchés pour leur illégalité commence.

Les professeurs nous disent qu’on doit partir de l’autre côté, pendant qu’eux s’occupent de gérer les affaires. Dommage, la plage était belle et Diego voulait encore sauter dans les vagues. On enfile nos sacs, nos chaussures et on file tout droit vers le chemin. Un chemin de terre, de déchets et de charognes une fois de plus. Un chemin qui longe le bord du petit marché, tout en le surplombant. Un chemin sur lequel dort un homme, sous un arbre.

On se sent fugitifs, on marche sous le soleil, jusqu’en bas de l’escalier. Les filles partent à la recherche des professeurs, elles n’ont pas d’appareils photos alors on ne risque pas de leur demander quoique ce soit. Puis ils reviennent, tous. Théo a payé une amende, de 1000 FCFA. Les gars ça fait 1,50€, on y avait pas joué notre peau mais quand même. Liénard nous explique qu’il a fait croire aux hommes que nous étions des enfants de personnes riches et célèbres, et que s’ils nous embêtaient, ils risquaient d’avoir des souci. C’est bête parce qu’ils ne nous ont pas vu partir. À cette heure, ils doivent croire qu’on y est encore. Diego dans les vagues et nous en train de jouer avec le chien.

Processed with VSCO with  preset

Processed with VSCO with  preset

Pauline Gauer – Carnet de Route

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s