Dublin, Irlande : Fiona – Cartes Postales

D’autres vies que les nôtres. Des nouvelles de partout dans le monde, en format cartes postales, écrites par nos voyageurs d’amis et amies. Ils nous informent et nous renseignent sur des contrées mystérieuses ou parfois bien connues.

On a intercepté la lettre d’au revoir de Fiona à l’Irlande, où elle a vécu pendant un an en Erasmus.


Chère Irlande,

Ca va faire neuf mois que j’habite chez toi et le moment des adieux est proche. Quand je suis arrivée en septembre dans ta capitale, tout m’était inconnu. Je me perdais sans cesse dans les rues de Dublin, tout le monde m’était étranger et l’accent de tes habitants m’a sérieusement fait remettre en question mon niveau d’anglais !

C’est vrai qu’au début tout n’a pas été rose. Trouver un appartement ici est plus compliqué que de trouver un leprechaun ! Il a fallu que je m’accroche pour me faire à ta culture et à ton rythme. Mais aujourd’hui, à quelques jours de mon retour en France je dois avouer que j’ai un petit pincement au coeur … Je crois que tu vas vraiment me manquer Irlande. Aujourd’hui j’ai des souvenirs dans chacune de tes rues, j’ai parlé et suis devenue amie avec tes habitants et j’ai moi aussi fini par parler anglais avec un fort accent irlandais.

J’ai découvert ici un accueil et une convivialité comme j’en ai rarement vu. L’ambiance dans les pubs est tout bonnement indescriptible ! Ici on se retrouve dès 16h autour d’une pinte de Guinness pour écouter de la musique live. Ah la Guinness, parlons-en ! Spécialité nationale épaisse et amère dans laquelle, avec un peu d’entrainement, on finit par retrouver des arômes très intéressants et subtils (bon ok de moins en moins subtils après plusieurs pintes mais on y retourne quand même !). On la retrouve à toutes les sauces, littéralement ! Une des spécialités typiques est le « Guinness stew », sorte de boeuf bourguignon à la Guinness. Si on a encore faim après une pinte (n’oublions pas que la Guinness est connue comme étant la « bière qui nourrit » ) ça vaut le détour !

Les paysages aussi ! Je défis quiconque de ne pas avoir le souffle coupé à la vue des immenses étendues de nature, des falaises fouettées par les vagues et des petits ports de pécheurs qui longent la côte. Même la fameuse pluie irlandaise n’arrive pas à ternir la beauté de ces endroits.

C’est vrai qu’ici certaines choses m’ont déplu … La culture et la politique irlandaise sont encore fortement liées à la religion. Par exemple, en 2018 on se bat encore pour rendre l’avortement légal et quand on va à l’hôpital on nous demande notre religion avant même de nous questionner sur ce qui nous amène ici … Mais les choses changent, doucement, mais elles évoluent petit à petit !

Bon, c’est le moment de se dire au revoir je pense. Merci encore pour ton accueil, ta beauté, ta musique, ta gastronomie, tes paysages, tes histoires, tes pubs, ta culture …

A très bientôt j’en suis sûre,
Fiona

22687677_1340179926087177_4195326133063606325_n24313004_1378228215615681_577492586318882032_o24831163_1378226658949170_4088785544247652746_o32488083_1523454704426364_4342000512195887104_o


Sans-titre-1

Fiona Ythier – Cartes Postales

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s