Agenda des sorties : Sans un bruit et Les indestructibles 2

Les indestructibles

Les indestructibles 2 (2018, 14 ans !)

Ça commençait à être long toute cette attente pour un film d’animation qui nous en aura mis plein la vue, du moins pour ceux qui ont eu la chance de voir cette merveille au cinéma quand ils étaient encore jeunes et purs. Il y a des suites qui gâchent des débuts, et celle-ci n’en fais pas partie. Premièrement, on est sur une bombe visuelle qui fait très plaisir aux yeux, gros plus par rapport au premier film : Ces 14 années qui les séparent et qui sont des années lumières sur le plan de la technologie, le film est magnifique et ils se sont même amusés à créer des focus comme on le ferait avec des caméras (ce qui n’est pas nouveau dans le domaine mais qui fait toujours très plaisir).

Ce deuxième opus a aussi en plus du premier des thématiques plus tangibles, engagées. Elles sont féministes quand on nous montre Hélène en femme indépendante ou bien sociales, avec pour cible le pouvoir hypnotique et dangereux des images qu’on nous montre. Mission accomplie de ce côté, des thématiques dans l’ère du temps et abordées assez légèrement.

Mais ce deuxième opus a surtout de l’indestructible, et c’est bien sûr ça qu’on veut retrouver. Ca fait vraiment du bien de retrouver la famille en action même si on peut rester sur sa faim de ce côté-là, le film étant un peu trop long à la détente pour tirer sa cartouche finale, le moment où ça s’emballe. Cela-dit, cette suite est une très belle réussite et elle fait vraiment du bien car elle reste vraiment légère dans le fond (Jack Jack le bébé est vraiment drole), c’est un peu comme retrouver son chat qui n’était plus rentré à la maison depuis 5 jours.

 

 

Sans un bruit (2018)

Sans un bruit

Beaucoup d’appréhension avant d’aller voir ce film qui malgré une bande annonce réussie et alléchante peut très bien décevoir, tant le genre de l’horreur et rempli de navets. Test réussi avec brio pour celui-ci, qui nous offre une heure trente de grosse grosse tension si on le veut bien. Si on le veut bien car ce monde post apocalyptique où l’espèce humaine s’est fait exploser pour des bestioles bizarres, qui attaquent au moindre bruit qu’elle perçoivent dans les parages, a quelques incohérences tout de même. D’abord ces dites bestioles sélectionnent un peu les bruits qui leur font péter un câble, et de plus les confrontations que vont avoir la famille qui nous est présentée avec celles-ci vont se finir trop souvent par un sauvetage in extremis (mais pas toujours…).

A part ça, rien à signaler qui peut dénaturer l’expérience. On suit seulement une famille qui tente de survivre de son coté à ces créatures dont on ne sait presque rien, et c’est une des richesses du film. On ne sait pas comment elles sont arrivées là, combien elles sont, combien il reste d’autres survivants sur terre et comment cette famille a pu être aussi efficace pour avoir tenu au moins jusqu’au début du film (82 jours après le début de l’invasion). Tout ce qu’on sait, c’est que ça fout les jetons et qu’on aime avoir peur pour ces personnages bien travaillés, notamment les deux parents qui nous prennent vraiment aux tripes. L’absence de bruit ne se fait pas vraiment ressentir, le langage des signes utilisés pas nos protagonistes comble très bien l’absence de vrais dialogues et les rend même encore plus captivants et expressifs. Une nouvelle exploitation de cet univers serait la bienvenue, à condition qu’elle ne fasse pas trop recyclage. En tous cas, très très beau travail pour un film dont on se rappellera avec 17 millions de dollars de budget seulement, c’est peu pour une production hollywoodienne. Ne traînez pas trop quand même si vous comptez aller le voir, il est sorti il y a 3 presque semaines déjà 🙂

 

 

 


Processed with VSCO with e6 preset

 

 

Romain Bouvier, expert en cornes de Rhinocéros mâles

2 comments

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s