Islande part2 : Diego – Carte Postale

L’avion se crashe

Après avoir visité Reykjavik, on a commencé à rouler sur la Route 1. Cette route est la principale route de l’île, elle en fait le tour en 1332 km en longeant les côtes la plupart du temps.

Cette route nous a conduit à un des endroits les plus connus d’Instagram depuis plusieurs années, l’Épave Crashée du DC-3, sur un sol volcanique noir.

Cet avion a atterri en urgence dans la tempête en 1973 et n’a pas bougé depuis.
Personne ne fut blessé dans cette histoire à part le petit avion qui depuis surveille que le soleil se lève bien à l’Est chaque matin.

Processed with VSCO with 5 preset

Pour aller le voir il faut se garer sur un parking juste au bord de la route 1 puis marcher 4 km sur un sol totalement nu où rien ne pousse. Malgré le peu de relief du lieu l’avion semble ne jamais apparaître sur ce chemin vers le bout du monde.

Quand je suis arrivé j’ai cru être le premier à marcher sur une nouvelle planète avant de voir plus d’une dizaine de touristes en train tourner sur eux-mêmes et de photographier ma nouvelle planète.

Il faut faire avec les humains et certains sont cools alors :

Processed with VSCO with e7 preset

 

Des glaçons

Bonjour Monsieur Poséidon Neptune voulez-vous des glaçons dans votre boisson McDieunald ?

C’est étonnement du côté Sud de l’Islande que l’on trouve la plage de Diamants. Ce magnifique endroit est composé d’un lac avec une ouverture sur la mer.

Juste au-dessus de ce lac se trouve un énorme glacier nommé Jokulsarlon. Ce glacier fait comme tous ses potos glaciers, il fond. Quand il fond, il fait tomber des énormes blocs de glaces dans l’eau du lac.

Ce qui nous donne un lac rempli d’énormes blocs de glaces avec des phoques dessus des phoques dessous et des bateaux remplis de touristes qui se baladent entre tout ça.
Mais du coup, certains morceaux de glaces se déplacent et se retrouvent dans la mer à cause du courant. Ils sont donc expulsés loin de chez eux, loin de leur lac. Mais le reste du monde ne veut pas d’eux non plus apparemment donc ils sont renvoyés sur les plages d’à côté où ils se retrouvent échoués sous le soleil froid d’un monde froid.
Heureusement que ce ne sont que des blocs de glaces !!!! !

Fjord, épave, village et sang

A l’Est de l’Islande il y a de superbes fjords, là où la team Aqua a bien bossé et pris du terrain sur les potes de Groudon.

Processed with VSCO with 4 preset

Nous avons donc décidé de suivre une piste avec cette bonne vieille Clio louée pour visiter un village de 40 habitants au bout d’une route qui longeait le fjord. Sur cette route j’ai appris qu’il y avait une autre épave, mais d’un bateau cette fois ! Donc nous nous sommes arrêté à côté de cette deuxième épave du voyage pour la contempler.

Mais, j’ai voulu grimper dessus. Mon but dans la vie est de grimper partout car peut-être qu’on ne doit pas juger un poisson à sa capacité à monter aux arbres mais si un jour cela arrive qu’on juge tout le monde par le fait de pouvoir ou non grimper n’importe quoi je serais là à vous regarder assis d’en haut et je prendrais des photos.

Processed with VSCO with e7 preset
Diego veut faire une pose de conquérant mais il n’a pas la conf à cause du sang qui commence à couler de sa tête

Vous voyez les endroits orange du bateau ? Ce sont les endroits rouillés.

Et ça c’est la gueule d’un mec qui s’est ouvert le crane sur un bateau rouillé en grimpant dessus

Processed with VSCO with e6 preset

Après cet incident débile et l’heureuse constatation que la madre a toujours surveillé le vaccin contre le tétanos de son fils nous avons roulé jusqu’à ce tout petit village de quelques maisons.

Comme dans chaque village que j’ai vu au cours de ce tour de l’île il y avait un mec qui peignait sa maison, je crois que les Islandais adorent peindre leur maison mais je n’en suis pas sûr.

Il y avait quelques chevaux, devant un cimetière avec quelques tombes, devant une église avec quelques sièges.

Processed with VSCO with f3 preset

Il me reste quelques timbres alors je t’enverrai la suite très prochainement pour te raconter la rencontre avec Tony le phoque et Maria la baleine.

 

2 comments

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s