Diego Maradona – Ouverture du score – Hors série

       Né il y a 58 ans, le 30 octobre 1960 à Lanùs, en Argentine. Il est le quatrième d’une famille de 6 enfants. Peu intéressé par l’école, c’est à l’âge de 10 qu’il se rend avec un ami à lui à une journée de détection pour le club d’Argentinos Juniors. Ce jour là, le jeune Maradona tape dans l’oeil des recruteurs et intègre ainsi le club local.

Quelques années plus tard, à quinze ans, il fait ses débuts en tant que joueur professionnel, le club d’Argentinos Juniors, qui était alors un modeste club de première division argentine, devient l’un des cadors du championnat sous l’impulsion de Maradona. Néanmoins le meneur de jeu ne remportera aucun titre avec son club formateur.

Alors qu’il a à peine 16 ans, le jeune prodige connaît sa première sélection avec l’équipe nationale, en 1977. Étonnamment jugé trop jeune, il ne sera pas retenu par son sélectionneur pour la Coupe du Monde 1978 qui se déroule  dans son pays, et que l’Argentine gagnera pour la première fois de son histoire, face aux Pays-Bas. Malgré cela, l’été 1979 permettra au petit argentin de remporter la Coupe du Monde Espoirs.

En 1981, le club mythique de Boca Juniors s’empare de Maradona. L’Argentin n’y joue qu’une saison, mais il brille tout au long de celle-ci inscrivant même un total de 28 buts en 40 matchs. Ses excellentes performances lui permettent de rejoindre l’Europe et le Fc Barcelone.

Les deux années qu’El Pibe De Oro passent en catalogne sont mitigées. Sur le plan sportif, il remporte une Coupe du Roi et marque 38 fois en 58 matchs. Malheureusement, ses blessures et ses sorties nocturnes exaspèrent en Espagne, et le joueur part en 1984 à Naples.

C’est donc à 23 ans que le jeune Diego Maradona s’installe en Italie pour écrire ce qui restera à jamais, la plus belle page de sa carrière. Pendant 7 saisons, le meilleur joueur de l’époque régale tout son monde, marque 115 buts en 259 rencontres, et remporte notamment 6 trophées.

Malgré ses liaisons avec la mafia napolitaine, et les rumeurs de son implication dans le trafic de cocaïne (des mafieux lui fournissaient leur propre cocaïne pour qu’il ne tombe pas sur de la poudre de mauvaise qualité), Maradona devient une légende de son sport pendant ces années là, de 1984 à 1991. Il enchainera ensuite par de courtes piges en Espagne et en Argentine pour finir sa carrière au Boca Juniors.

En sélection nationale, ses performances vont au gré de celles produites en club. En effet, la Coupe du Monde 1982 en Espagne, l’été de son arrivée à Barcelone, est un échec retentissant et l’on pourrait croire qu’elle annonçait le fiasco qu’il a connu en Catalogne.

En revanche, celle de 1986 au Mexique voit le petit argentin voit son rêve de soulever la plus précieux des trophées se réaliser. Il remporte ainsi là-bas l’unique Coupe du Monde de sa carrière.

Lors de cette compétition, un match est entré dans l’histoire du football. Et ça, c’est en grande partie grâce à Maradona. Cette rencontre, c’est évidemment le quart de finale face à l’Angleterre. En effet, en l’espace de trois minutes, il marque deux buts de légende. Le premier, un but inscrit de la main que seul l’arbitre n’a pas vu dans le stade, c’était la Main de Dieu dira le joueur à la fin du match. Le second est tout aussi mythique, Maradona récupère le ballon dans son camp, accélère et dribble 4 joueurs avant d’aller tromper le gardien, cette fulgurance a été renommée but du siècle par la suite.

Pour conclure, on peut dire que ce match est à l’image de Maradona. Le talent du joueur n’ayant pour égal que le vice de l’homme. Une carrière ponctuée d’exploits sur le terrain et de fiascos en dehors. Alors rendons tout de même hommage à la légende footballistique qu’il continue d’être en lui souhaitant un joyeux anniversaire.


Valentin Regazzoni – Ouverture du score 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s