Top 2018 de Diego – Culture Collective

Musique

Albums

The Blaze – Dancehall

the-blaze-dancehall

Pour commencer mon top de l’année 2018, je voulais vous parler de DANCEHALL le premier album de The Blaze, je devais.

Les 10 titres de Dancehall sont magnifiques, c’est du grand art. Réussir à donner une telle identité à des sonorités est quelque chose de fou, c’est ce qu’a complètement réussi à faire The Blaze ces deux dernières années.

C’est électro, c’est mélodieux, ça n’a que très peu de paroles, ça se suffit à soi même. Et vu que The Blaze c’est exceptionnel, ce n’est pas tout.

The Blaze illustre ses titres avec des clips complètements WAHOU.

Le clip de Heaven, extrait de l’album sorti avant celui ci est LE clip le plus beau de l’année selon moi. Ce clip c’est tout ce que je trouve le plus beau sur cette terre. Un concentré d’amour de moins de 4 minutes, de la folie de la liberté, de la nature. Tout ce qu’il y a de plus simple et de plus beau.

Regardez le, reregardez le, faites des piques niques sous les grands arbes, courez dans les champs aimez vos amis, vos enfants, vos amours, vos chiens.

Damso – Lithopédion

Lithopedion

J’ai découvert Damso très tard, à la sortie d’Ipséité son précédent album. Album que je n’ai donc pas apprécié à sa juste valeur si j’en crois les avis du monde qui m’entoure

Je me suis rattrapé sur Lithopédion. J’ai complètement torché cet album, de L à N de A à Z.
16+1 titres, un artiste à l’identité et à l’aura surpuissante, des textes superbes et une musicalité émouvante. Lithopédion aura été l’album que j’ai le plus écouté en 2018 et de loin.

60 années m’a foutu une claque
j’ai tendu l’autre joue sur William
je me suis fait tabasser par tout le reste

Dems est beaucoup trop fort, comme beaucoup de ses contemporains du rap d’aujourd’hui, ils sont trop forts. Et j’espère que la vie nous dira que ce n’est pas le dernier album, ça serait dommage de ne jamais en sortir un sans Booba et le 92I derrière 😉 😉 😉 .

Titre

Eddy de Pretto – Grave

eddy-de-pretto-grave

Nous sommes début Novembre, je suis sur Youtube et dans mes recommandations, entre une vidéo unboxing par des enfants de moins de 15 ans et un « top 10 » par Lama faché à la con, je vois qu’Eddy de Pretto dont je ne connais alors que le nom a sorti un nouveau clip. Par curiosité je clique.

Je découvre, avec une nouvelle fois un retard conséquent, un artiste aux textes puissants et à la voix prenante et reconnaissable. Je découvre un clip minimaliste rempli de poésie et j’entre dans l’univers d’Eddy en une écoute, en un visionnage.

Cette chanson est magnifique, le sujet c’est l’acceptation de l’homosexualité. Le titre, c’est grave, le contraire du fait de se découvrir homosexuel

C’est magnifique et entraînant, ça peut aider des gens, c’est ce dont le monde à besoin en attendant d’être assez beau.

Séries

Atypical saison 2 / par Robia Rashid

Atypical

Atypical est une série Netflix diffusée depuis 2017 mais que j’ai découvert à la sortie de la saison 2 cette année. L’histoire tourne autour du personnage de Sam,adolescent atteint d’autisme que l’on va suivre dans sa vie scolaire, personnelle et familiale.

Cette série fait partie de ces séries que je considère “facile à regarder”, sans un réel besoin de concentration intense tout au long des épisodes. L’ambiance est lumineuse et l’histoire de Sam et de son entourage aborde de nombreux thèmes tout à faits communs à chaque adolescent.
La série est touchante à souhait grâce à des personnages admirablement bien joués par leurs acteurs respectifs.

Deux saisons de 8 et 10 épisodes qui sont passées trop vites pour moi.

The good place saison 2-3 / Par Michael Schur

Thegoodplace

Dans un format plus court, on m’a fait découvrir The Good Place.

Dans cette série aux épisodes de 20 minutes on découvre l’existence d’une vie après la mort. Eleanor Shellstrop, un des personnages principaux a à peine le temps de découvrir cette nouvelle vie dans l’au delà qu’elle se rend compte qu’il y a un problème de taille :

Elle n’a rien à foutre dans cet endroit réservé aux ex meilleures personnes sur terre.

Dans cette série chaque épisode est un sprint vers le n’importe quoi. Tout va à une vitesse folle et rien n’a de sens. C’est super, c’est dynamique, ça se regarde ultra bien et c’est également sur Netflix.

BONUS : Winter is Coming

game-of-thrones-saison-8-affiche

Pour la première fois depuis des années nous n’avons pas eu notre saison de Game of Thrones. Comme pour nous habituer à l’après 2019 et au grand vide froid que va nous laisser la fin de cette série.

Vivement Avril et pourvu qu’on s’en prenne plein la gueule.

Passez une bonne fin d’année 2018, un bon début d’année 2019, ce qui viendra ensuite pareil.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s