Gentil Kanye méchant West

Dans un monde ponctué par les finales de Superbowl et les moments où Kanye West fait parler de lui, Kanye West a fait parler de lui.

Voici la première partie de cet article, écrite en bleu. Celle dont vous pouvez très bien vous passer si seul son propos général vous intéresse, ou bien que vous avez horreur des ondes négatives que procure une embrouille sur les réseaux sociaux relatée par un journaliste expert en embrouilles dans les couloirs. Le reste, c’est en noir.

Ça s’est passé sur Twitter le 13 décembre, début d’après-midi, environ 14h30 heure américaine, 23h30 heure française.

Tout commence lorsqu’il tweet la capture d’écran du SMS d’un proche de Drake qu’il a reçu, lui demandant s’il pouvait lâcher les droits pour l’exploitation d’un morceau par Drake donc, où l’on peut trouver un sample de lui, Kanye. A ça il réagit devant toute son audience par un tweet (adressé à tous) : « S’il veut mon accord, il va devoir s’excuser ». Nous allons vous résumer la suite des hostilités, hostilités réparties sur un peu plus d’une centaine de tweets, pour accompagner le propos de cet article.

S’excuser pour quoi ? Pour tout un tas de choses, mais d’abord pour avoir dit que les Yeezy boost 350 S étaient moches. On peut cracher sur les chaussures qu’a sorti une marque de chaussures mais pas sur les chaussures qu’a sorti un rappeur. Bon, peut être qu’on peut cracher sur des chaussures sorties par un rappeur mais certainement pas sur les chaussures sorties par Kanye West.

Bref, West exige de Drake des excuses principalement au sujet de deux autres affaires : D’abord sur le fait qu’il lui ai lancé des piques dans le morceau Sicko Mode apparu sur l’album AstroWorld de Travis Scott cette année. Ensuite, et surtout : il exige de Drake qu’il s’excuse de l’avoir accusé d’avoir révélé à Pusha T qu’il avait eu un fils caché avec l’ex actrice porno Sophie Brussaux, qui l’a ensuite balancé sur la place publique dans un morceau tiré de l’album Daytona produit par Kanye West lui-même, sorti cette année. Kanye dément ces accusations, et nous dit même qu’il n’avait entendu aucun des enregistrements pour ce morceau, ce à quoi on peut réellement douter étant donné qu’il l’a produit, cet album.

Résultat de recherche d'images pour "kanye west tumblr"

La première partie de ce clash peut facilement être remise en question car d’abord, où est l’intérêt de déclarer tout ça au monde entier ? Pourquoi ne pas régler ça en interne et éviter une polémique inutile ? Ils se sont effectivement appelés avec Drake, et il ne lui a pas cédé les droits. Il répète souvent durant cette longue série de tweets : « tout n’est qu’amour », comme pour rappeler qu’ils sont simplement en train de négocier en bons amis, qu’ils remettent simplement les choses à plat. Il balance pourtant des bombes par ci par là, en disant que Drake l’a sérieusement menacé au cours de leur appel, que si il arrivait quelque chose à quelqu’un de sa famille, son suspect numéro 1, ça serait lui.

Ce conflit est beaucoup plus compliqué que ça en réalité avec l’implication notamment de XXXtentacion, mais c’est le cas Kanye qui nous intéresse ici, pas la description de celui-ci.

kanye
Kanye West by Eversinceny

Le propos change dans la deuxième partie des tweets publiés par le rappeur. Il nous parle maintenant de sa bipolarité. En effet, il souffre depuis quelques temps maintenant de troubles psychiatriques, il avait d’ailleurs été hospitalisé en 2016.

Il enchaîne en nous disant que les personnes souffrant de troubles psychiatriques ne devraient plus être stigmatisées comme elles le sont actuellement, plus être traitées comme des fous, qu’il faut arrêter de se moquer des enfants avec des problèmes, qu’il faudrait faire de cette planète un meilleur endroit, et que des gens comme lui et Drake devraient être des exemples, par la résolution pacifique de ce conflit.

On ne peut qu’être d’accord avec un tel postulat, mais peut-on accepter certains des propos ou bavures de Kanye dans cette affaire, comme dans les autres scandales dont il a fait l’objet au cours de sa carrière, sous prétexte qu’il soit atteint de troubles psychiatriques ? Peut être que oui, peut être que non. Peut être qu’on nous ne sommes tout simplement pas aptes à juger cela, peut être que nous avons fait couler trop d’encre dans les débats concernant cet homme excentrique, peut être que cette vision manichéenne du cas West où l’on essaie de le juger comme un homme bon, ou mauvais, a assez duré.

Image associée
By u/noisy_mime

L’artiste veut changer la vision qu’ont les gens des personnes avec des problèmes mentaux, comme il l’avait fait très tôt dans sa carrière quand il a combattu avec hargne l’homophobie présente dans le milieu du rap. Combat qu’il a incarné et mené à bien, combat qui a changé en profondeur certains fondements sales et injustes sur lesquels s’appuyait ce genre musical.

Il est parfois excentrique et sait se rendre détestable, par ses déclarations et ses choix. Il a affiché son soutient à Donald Trump et lui a même rendu une visite très médiatisée à la maison blanche, chose rarissime. Il a parfois été respecté pour ses engagements, comme avec son George Bush Doesn’t Care About Black People, sorti en direct à la TV pour protester face à la gestion plus que contestable faite par le président américain de l’ouragan Katrina. Il n’est tout simplement pas cohérent, comme nous tous et au final, peut être que tout simplement ça énerve de voir quelqu’un se proclamer comme le meilleur, peut être que tout simplement ça énerve toute cette arrogance, mais peut être que c’est tout simplement le jeu, ancestral, qui anime certains des plus grands de ce monde que Kanye perpétue, comme 2pac ou Jimmy Hendrix avant lui, ou même comme Booba à l’heure actuelle (bien sûr, à une autre échelle, et pour l’instant sans attrait déclaré pour les combats de MMA).

Résultat de recherche d'images pour "kanye west art"

Kanye West a été un symbole, pour beaucoup. Il l’a été pour la communauté noire qui s’est identifié à lui mais se perd, désormais, dans les limbes d’un Kanye qui se perd lui, dans les responsabilités qu’a un symbole. Ta-Nehisi Coates (journaliste américain) l’a très bien exprimé dans un article pour The Atlantic publié le 31 mai. Pour lui il veut jouir de la liberté d’être aussi puissant qu’un blanc, veut se libérer du dictat de ce « nous » qui l’obligerait à incarner la défense des droits de la communauté noire, pour lui il prend peut-être le même chemin autodestructeur qu’un autre dieu noir a pris avant lui, Michael Jackson.

Il s’autorise des vagues alors, défend d’autres causes qui le touchent ou le concernent. Il s’est laissé allé au doux jeu de la provocation également mais cette incohérence, maintenant, sera chronique, car il est maintenant bipolaire et quoi qu’on puisse en dire ou en penser, il ne pourra plus s’empêcher d’être incohérent.

b208e991

Le cas West va continuer à faire couler beaucoup d’encre et à la fin du match, il mettra tout le monde d’accord ou bien aura sombré dans une descente aux enfers.

Le cas West est un cas parmi d’autres dans la mythologie des symboles, dans celle des rappeurs aussi. Il créé le débat par sa manière d’exister encore plus que par sa musique. Pourquoi pas ne pas choisir de camps et rester là, à regarder le dragon cracher du feu. Il ne faudrait plus rien attendre de celui qui ne veut pas être un symbole, de celui qui veut être libre et n’en avoir que faire des procureurs sans diplôme que nous sommes tous, de celui qui veut soutenir Trump, puis se rétracter et exprimer des regrets, de celui qui veut jouer aux imbéciles, ou celui devenu bipolaire, qui a juste attrapé la maladie de l’incohérence.


Romain Bouvier

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s