Parlons résolutions – Chronique de l’an 2000

Parlons résolutions. C’est un sujet un peu tabou, du moins un sujet, ou pas, après tout.

Cela fait désormais 7 jours que le nouvel an est arrivé et nous sommes tous bien en 2019. Comme chaque début de nouvelle année, les habitants de ce monde ont l’habitude de prendre des bonnes résolutions et moi je fais un peu comme tout le monde même si j’aime pas trop ça.

Mais tout d’abord, revenons sur cette chère 2018. Cette année a été marquante je trouve, peut-être est-ce juste moi qui grandit, ou peut-être que le monde grandit avec moi, ou le contraire. Beaucoup de questions auxquelles j’aimerai bien répondre. De moins en moins d’humains rentrent en contact, de plus en plus de profils le font pour eux. L’information passe sur de plus en plus petits objets eux-mêmes possédés par de plus en plus de monde. Certains humains vivent dans des pays pas sûrs et d’autres humains vivant dans des pays sûrs considèrent les humains des pays pas sûrs comme pas vraiment des humains très sûrs au point de construire des gros trucs pour pas qu’ils viennent dans leurs pays sûrs ou juste tout simplement ils les laissent dans un gros bateau au milieu d’une mer pas super sûre. Y’a toujours des gens qui aiment faire boum boum avec des armes qui font de plus en plus mal à de plus en plus de gens et ça tombe de plus en plus dans l’indifférence totale. On se sent de plus en plus concerné par ce qui se passe au plus près de nous mais ça en revient à oublier tout le reste. On élit grâce au système de la démocratie de plus en plus de personnes qui devraient jamais se retrouver dans une position de prendre des décisions aussi importantes que celles qui peuvent changer un pays et même tous les pays qui l’entourent. La glace fond de plus en plus vite au Nord, on voit des images de plus en plus tristes mais ça a pas l’air d’attrister plus que ça ceux qui peuvent vraiment faire quelque chose pour arrêter un peu ça. La principale motivation de ce monde reste l’argent. On adore être des humains mais on arrive pas encore à comprendre qu’on est vraiment pas très humains entre nous. On se bat pour des choses futiles au lieu juste de tout arrêter pour se concentrer sur le plus grave. Je sais vraiment pas quoi en penser. J’ai un peu peur et je suis un peu optimiste. Il faut de toute façon toujours avoir peur et être optimiste en même temps. Les grands Hommes de cette planète ont tous dit ça dans leurs mémoires. Mais ça va quand même pas.

Un jour, nous la France, on a été l’exemple, on a prit une prison, coupé la tête à un mec, et fait une grande déclaration que le monde a applaudit. Mais aujourd’hui, même nous n’arrivons pas à comprendre qu’on respecte plus cette déclaration. Des gens parlent, les gens adorent parler de toute façon. Mais aujourd’hui des gens parlent pour bien montrer à tout le monde qu’ils ne savent rien sur rien. On peut toucher de plus en plus de monde à chaque déclaration donc tout le monde veut sa part du gâteau. Certains sont beaucoup trop prêts à tout pour se faire voir. On écoute n’importe qui parler de n’importe quoi. On devrait beaucoup plus écouter certains enfants comme Greta Thunberg qui nous démontrent bien que ceux à la tête de tout, ils sont pas à la tête de tout pour leur intelligence, parce qu’ils sont bien moins intelligents que cette fille de 15 ans. On devrait plus écouter les gens qui ont des choses à dire, des choses à revendiquer, des choses à débattre. On devrait plus débattre, intelligemment. Et après un peu de débat, on verrait tous ensemble qu’on a qu’un seul objectif commun à accomplir, tout de suite. On s’intéresserait vraiment à ce que les scientifiques ont à dire sur l’état de La Terre et on se rendrait compte qu’il est temps de changer, d’enfin prendre de bonnes résolutions. On se rendrait compte qu’il faut que tous les habitants de tout le monde entier arrêtent de faire n’importe quoi pour gagner de l’argent et on soignerait notre planète. Mais ça n’arrivera pas. C’est même le moins probable des scénarios. Mais on est des humains et on va au moins se battre. J’aimerais me battre pour un monde où chacun peut consacrer son temps à ce qu’il a envie d’accomplir, mais je sais pas vraiment si ça marcherait donc pour l’instant je me contente d’apprendre encore un peu. D’apprendre qu’il n’y a vraiment plus de neige qui tombe à Noël et que c’est hyper triste. Nos enfants vivront peut être dans un monde où la neige à Noël n’est qu’un mythe qui va bien ensemble. Alors je vais juste prendre comme résolution de tout faire de mon possible pour un jour ramener la neige à Noël. Faites pareil si vous le désirez.

En finalité, je souhaite surtout qu’on s’écoute, qu’on s’éclaire, qu’on rit, qu’on se passionne, qu’on bavarde, qu’on apprenne, qu’on rit encore, qu’on fasse du vélo, ou du tricycle, qu’on pense, qu’on dorme au chaud, qu’on se complimente, qu’on utilise au mieux notre temps, qu’on flâne, dans les prés ou sur les champs, qu’on aime, qu’on s’aime, qu’on se batte pour les bonnes causes, qu’on rêve, qu’on lise, qu’on écrive, qu’on écoute, qu’on voit, qu’on vive. Et que chaque humain aille bien.

Que votre année 2019 soit la plus belle possible pour vous et pour nous. Bises.


Josh – Chronique de l’an 2000

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s