Les dents du malheur – Culture collective

Chaque année, le monde est témoin de miracles, comme quand Jésus s’est offert une seconde vie ou bien tout simplement quand un autre club que le Real gagne la ligue des champions.

Chaque année aussi, le monde est témoin de choses affreuses, et parmi ces choses affreuses, il y a le meurtre de sang froid de 70 à 100 millions de requins, ce petit nounours des océans dont vous avez injustement peur. Dont vous avez injustement peur car ce recalé des plages n’est pas si dangereux qu’on le prétend. Vous qui avez besoin de réconfort après une dure journée de labeur, nous vous proposons la formule requins-friendly et sa sauce aux vidéos chocs où l’on atteint des niveaux de douceur rarement égalés dans le milieu des océans.

les-lieux-a-eviter-pour-fuir-les-attaques

La première chose à savoir sur les requins est que jamais ils n’essaieront de s’attaquer à l’homme en connaissance de cause, les quelques attaques recensées chaque année dans le monde font état de très peu de morts, et à ça il y a une explication. Ils détestent la chair humaine autant que les gens qui détestent les épinards détestent les épinards, celle-ci en effet n’est pas assez grasse pour eux.

Humains capture

Otarie capture

Vous pouvez constater sur les photos ci-contre que nous avons clairement l’air moins savoureux et gras que les otaries, l’une de leurs proies favorites.

Les attaques de requins sur les hommes sont dues tout simplement aux erreurs commises de la part de ces gros poissons un peu trop bigleux qui nous confondent avec ces mêmes otaries ou encore des tortues. Les surfeurs sur leurs planches renforcent l’illusion de plus belle. Lorsqu’un requin attaque un homme donc, il lâche rapidement prise le plus souvent. D’ailleurs celui-ci a souvent l’habitude de goûter les choses qu’il croise dans l’eau et qui ont l’air comestibles pour recracher en cas de méprise, c’est peut-être un peu cruel mais bon, chacun est libre d’utiliser ses 5 sens (même si le requin en a 6).

Moins d’une dizaine de personnes meurent chaque année à cause des requins dans le monde, quand plus d’une centaine succomberaient à cause de chutes de noix de coco par exemple (la comparaison est bizarre mais souvent utilisée pour défendre les requins et leur sale réputation, faites-en ce que vous voulez). Le manque de sympathie que nous avons envers eux vient d’abord de films cultes comme Les dents de la mer, bien sûr, ou encore In the deep. Les documentaires les montrant au ralentit se précipitant sur leurs proies pour les déchiqueter leur portent aussi bien préjudice. L’entretien de cette image de tueurs sanguinaires pourrait avoir des effets très graves, car aujourd’hui, 75% des espèces de requins seraient menacées d’extinction. Ils ont besoin de soutien et qu’on milite pour aider à leur conservation, puisque le risque encouru par leur disparition est réel, et ne semble pas encourager les décisions politiques pour aider à leur conservation.

bahamas-requins-plongee-640x428-640x428
Cliché tiré de la cérémonie de mariage de Marco, en haut à droite, le requin gris de ces dames

Mais que produirait au juste leur disparition (ou bien simplement une trop grande baisse du nombre de spécimens) ? Il y aurait en fait plusieurs conséquences. La première serait que la multiplication des leurs proies produirait une baisse des quantités de planctons dans la mer, puisque la plupart en sont de friands consommateurs. Cette baisse des niveaux de plancton serait une très très mauvaise chose pour nous et tous nos amis terrestres car celui-ci absorberait à lui seul 75% du dioxyde de carbone mondial, pour ensuite le transformer en oxygène, dont nous avons besoin pour vivre.

tumblr_kzj9kunk6I1qzpwi0o1_500
Vue d’artiste du grand requin blanc en train de bâiller

La situation est critique pour le mauvais garçon des mers, qui a pourtant une bonne image en Indonésie, puisque les enfants se baignent dans les lagons avec eux. En effet, seules trois espèces sont considérées comme vraiment dangereuses pour l’homme : Le Grand Requin Blanc, le Requin Bouledogue et le Requin Tigre. Une vingtaine d’autres espèces se sont déjà attaquées à l’homme mais de manière exceptionnelle seulement. La plupart des espèces ne s’attaquent tout simplement pas à l’homme donc, et l’homme a l’habitude d’interagir avec elles, ainsi qu’avec ces 3 espèces considérées comme dangereuses. En effet, même si cette pratique est très peu courante car non sans risque, l’homme peut nager avec le Grand Requin Blanc sans que celui-ci ne se jette sur lui pour le dévorer.

a35fd6160b2b471d88a5c3471

Voici une vidéo à l’appui.

View this post on Instagram

I dream of interactions like this, swipe to see the video from @forrest.in.focus RepostBy @forrest.in.focus: "DEEP BLUE | 1.15.19 @camgrantphotography Captured this photo from the same moment of me lightly redirecting this beautiful Great White Shark that’s possibly the largest of its species ever recorded, #DeepBlue . . . . . I am so grateful for everyone at @oneoceandiving and my bosses @oceanramsey and @juansharks for allowing me this magical moment. She approached me at such a graceful pace. When she finally got within arms reach I lightly pressed my hand against her nose and she glided passed me. Days like this and moments like these are things I will never forget. More importantly it’s moments like these that I hope can change the way people view these animals. I have always said that no one should fear them but have an extremely high sense of respect for them. These animals are being killed at a rate of 70-100 million every year. This brings me great sadness because there are less animals to help keep our oceans healthy and also less moments like this. ————- SWIPE TO SEE THIS MOMENT FROM MY PROSPECTIVE!! @amazingsharkposts @oneoceanconservation @gopro @gohawaii @northshoreoahu @sharksdaily @mermaid_kayleigh @camgrantphotography @juansharks @oceanramsey @oneoceandiving @bbcnews @abc4explore @discoverocean @abcnews #deepblue •••••••••••••••••• Photo by the master @camgrantphotography"

A post shared by Mickey Smith (@sharkaddicts2) on

 

Le compte Instagram sharkaddicts2 essaie de montrer à quel point les requins ne méritent pas la mauvaise image qu’on peut avoir d’eux. Cet organisme basé en Floride organise des plongées en mer avec ce gros poisson très curieux auxquelles tout le monde peut participer pour créer l’interaction avec eux. Sur leur compte Instagram sont postées des photos ou vidéos issues de ces expéditions, où l’on peut voir à chaque fois une certaine complicité entre l’homme et les requins. On le caresse, on le nourrit, et on lui retire même des hameçons de la gueule, parfois. N’hésitez pas à les suivre si tout ça vous intéresse.

https://www.instagram.com/p/BspG6GSHiRc/

 

Revenons à cette pêche intensive du poisson (car oui, le requin est un poisson), qui est due au commerce de ses ailerons en premier lieux. Même si celui-ci se vend à 500 dollars le kilo, la demande ne faiblit pas (dans les pays asiatiques surtout).  Mais la chose à savoir est qu’un tiers des ailerons de requins dans le monde viennent d’Europe et principalement d’Espagne. Même si l’Europe interdit la pêche de certaines espèces dont le grand requin blanc, les choses avancent trop lentement dans le bon sens et continuent de pousser le squale dans ses retranchements. Avec un cycle de reproduction très lent et un nombre de naissances assez faible, celui-ci court à l’extinction, comme bon nombre d’autres espèces qui avec lui sont victimes de la pêche intensive.

ampoules Lorendini
Les ampoules de Lorenzini, le 6ème sens des requins qui leur permet d’attaquer les yeux fermés tout en détectant leurs proies

Jusqu’en 2003, il était possible pour les bateaux de pêche au requin de découper les ailerons de leurs victimes pour ensuite les rejeter à la mer encore en vie. Cela permettait un gain de place énorme, les squales encore vivants se retrouvant agonisant au fond de l’eau, sans rien pouvoir faire. Même si cette pratique est maintenant illégale, elle est toujours pratiquée dans le monde. Au Chili, les requins pêchés se font découper le museau puis enfoncer une tige en métal dans le cerveau, censée les tuer. Là encore, la pratique est inefficace et leur promet une lente et douloureuse agonie.

shark

Le monde de demain est menacé par de nombreuses dérives, de la pêche intensive à la déforestation croissante, qui sont pour la plupart produites par l’appât du gain, la soif de profit. Tous ces comportement irresponsables doivent être endigués au plus vite, car additionnés tous ensemble, pourraient faire de notre planète un endroit non viable pour nous et bon nombre d’autres formes de vie très rapidement. La protection des requins fait partie des solutions au problème, et elle passe peut être par une dediabolisation de celui-ci ainsi que par des pétitions, pourquoi pas. Vous pouvez si vous le voulez suivre ces deux liens vers des pétitions pour leur défense, ça ne coûte rien, et ça peut aider. La première veut la protection des requins en réunion et l’autre l’interdiction de leur pêche au Chili, où de pratiques très cruelles sont exercées.

http://petitions.seashepherd.fr/Petitions/Sign/5

https://one-voice.fr/fr/blog/lignoble-massacre-des-requins.html

 

 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s