404Billy – Article élogieux prédisant avenir glorieux

“Process”

Vendredi 15 mars 2019, 00h00, “Process” est dévoilé. Deuxième projet solo de 404Billy après “Hostile” paru l’an dernier, celui-ci peut être présenté en deux mots : cohérent et diversifié. Cohérent car il est la suite de ce que l’artiste nous a déjà servi, un univers sombre décrit par des termes parfois crus, mais toujours justes. Diversifié car 404Billy prouve qu’il maîtrise son rap et qu’il est déjà capable, sur des instrus très variées, de poser de manière originale sur chaque son.

Le rappeur du 95 nous avait déjà lâché trois extraits de “Process” avant sa sortie, trois extraits qui ne laissaient présager que du bon. Que ce soit “RVRE” en collaboration avec Damso et dont il a fait les premières parties sur le #LITHOPEDIONTOUR, “Sombre fan” ultra abouti musicalement et visuellement, ou encore “Espèce”, Billy nous permettait d’entrevoir une noirceur qu’il a appris à explorer, à travailler, voire à aimer. Comme si les ténèbres étaient sa maison.

“Fuck le monde, les coeurs et les sourires”

Ce projet peint un monde, un monde à part entière, semblable au nôtre. Un monde où le coeur n’a pas sa place dans les relations, où l’éclat des sourires cède sa place aux dents éclatées, comme si chaque écoute devenait un jour de guerre. Ce qui peut paraître violent au premier abord se révèle puissant et profond, tant l’artiste exprime sa rage avec justesse. Sa prise de recul sur ce monde où il faut enfiler son treillis quand on sort démontre une volonté de revenir aux bases des relations humaines, aux principes. Car ce qui compte dans dans cet album, ce sont les principes. Surtout celui de rapper, sur chaque texte, sur chaque couplet, sur chaque rime. Et si un principe devait ressortir de l’excellent “Process”, c’est la loyauté, celle de 404Billy envers le rap, une loyauté qui vaut vingt points sur le barème.


Les clips de Process : 

Pour écouter l’album : 


Valentin Regazzoni – Culture Collective

Laisser un commentaire