Ombre – photo de la semaine

Obscurité du soleil couchant, elle apporte le ciel de la nuit. Lentement se dévoile au regard des étoiles. Elle attend son moment pour dessiner ses contours. A la lumière d’un feu, ou sous la lune ronde, elle valse ainsi au son des vagues. Lentement elle s’anime sous les yeux de passion. Courbes magnétiques, s’envolent au premier matin. Laissant l’aube effacer son souvenir. Son frisson comme seule trace, de son absence amer. Et la mer comme seule témoin de son existence fanée.

Quand arrive la brume, bleue encre entre les lignes, elle traverse les mots pour qu’elle naisse à nouveau de l’écume délavée.


Mélina Rard – Photo de la semaine

Un commentaire

Laisser un commentaire