Playlist de la semaine – 8 Septembre

Isha – Durag 

Isha sortira bientôt la Vie augmente part 3, et on a hâte de retrouver son flow brut, différent. Pour son retour, Isha sort le clip de Durag, un son lourd où on le retrouve entièrement. Un son qu’on pourrait qualifier d’original dans le spectre du rap francophone malgré l’extension et la diversité de celui ci ces dernières années. Isha le dit lui même : “J’ai pris l’flow à Biggie, j’rappe comme un New Yorkais”. Des influences nord américaines et des punchlines lourdes qu’Isha balance sous son Durag, et le bonheur de revoir ce rappeur si attachant qu’intéressant. 

Ninho – À Kinshasa (feat Fally Ipupa) 

L’album de Ninho est déjà considéré comme un des plus grands crus de 2019. Et avec le temps et les écoutes on on en voit l’intégrale et magnifique diversité. Cette chanson rends hommage à la capitale du pays d’origine de Ninho, Kinshasa – République Démocratique du Congo. Un son mélodieux aux tonalités, d’ailleurs incarnées par l’artiste local Fally Ipupa qui apporte sa contribution à un feat une nouvelle fois excellent.

Spider ZED – Prcq j’ai une meuf 

On défend Bien ou quoi, le projet de Spider Zed, depuis sa sortie en mai dernier. et là on est en admiration sur la perfection animée du clip inspiration grecque de Prcq j’ai une meuf, son qui reflète par ailleurs l’univers de dérision de Spider Zed, entre ironie et tendresse comme sur la série de ses Exs. Ici, il justifie ses absences numériques et ses pudeurs virtuelles, prcq il a une meuf, ma petite pote, donc il peut regarder ta story et il en est désolé. 

Yseult – Noir 

Peut être un des sons les plus importants de l’année, sans abuser, sans en rajouter. Yseult est immense, forte, fière, triomphante. Quelle voix, quel charisme. Noir est accompagné d’un clip, pour lequel une thèse serait peut être suffisante mais pas sur. Sans rire, le symbolisme brutale n’en finit pas de répandre son ivresse après 10 visionnages/écoutes. Yseult mène une révolution artistique qui prend le cœur de la société comme une urgence, c’est beau, c’est grand. 

Niska – La zone est minée

Je me souviens très bien du jour où ce clip est sorti. C’était il y a 4 jours. Et le soir même sortait Mr Sal, 3ème album de Niska. Album plus qu’abouti. Le rappeur d’Evry a compris ce qui marchait et ce que ses fans aimaient et il ne fait plus d’erreurs. Tous les sons sont bons, utiles et servent son univers musical, une impression qui m’a fait grandement plaisir. La zone est minée en est le parfait exemple. Gros refrain, couplets qui font monter la tension, la recette est là. C’est du très lourd, la zone est minée et Niska confirme son statut de tête d’affiche du rap français.

JuL – La classe

Il y a des jours comme celui ci où je me réveille et je me dis que je ne vous ai pas assez présenté de sons de JuL qui méritent que tout le monde les découvre. La classe en fait partie. C’est le son le plus dansant qui m’a été donné la chance d’écouter. Je ne pense pas que la sensation sera aussi grande pour vous, mais chaque note de cette musique me donne envie de faire des petits pas de droite à gauche en claquant des doigts. Ce son c’est clairement la classe, alors je vous conseille de profiter de ces 3 belles minutes et quelques.

A2H – Prélude avant l’amour 

C’est le premier morceau du dernier album en date de « tonton moustache », L’Amour. Il y montre les muscles avec un flow explosif, une voix rocailleuse et des textes d’une puissance folle.

Girl in red – Summer depression 

La jeune chanteuse norvégienne se livre dans ce morceau sur ses envies de dépression, la tristesse qu’on aime et qui peut être fait du bien. L’ambiance un peu planante instaurée par la musicalité du single le rend super intéressant.

 

Notre playlist est écoutable sur Spotify, directement ici, abonnez-vous pour gagner en bonheur :

https://open.spotify.com/user/yjyayxbhr9tme1cbij4uxcznz/playlist/2LxaVGpnRaBEFy97AhCsvW?si=tS39-ypnTbeUyRpIVx2jYw


Vive la musique

Laisser un commentaire