Top 2019 de Josh – Culture Collective

Bien le bonsoir à tous, je viens vous présenter ici-même ce que j’ai préféré de la culture de cette année 2019. Une année riche, comme toutes les autres, mais j’ai la chance d’être dans l’âge où on peut se permettre de tout apprécier. Je me suis pas mal promené au cinéma Caméo de Nancy donc je vais vous parler films, je suis aussi pas mal resté dans mon canapé-lit à regarder des choses sur ma télévision donc je vais vous parler séries et animes et enfin j’ai quand même tenu à égayer mes journées donc je vais vous parler musiques. Un top 3 et des petites mentions à chaque fois. Bisous et bonne lecture.


Films

 

71wbalyU7tL._AC_SY679_

Joker, de Todd Phillips

Le nombre impressionnant d’éloges à son égard ne doit pas enlever à ce film au combien il est unique et parfaitement réussi. Traiter le Joker, sûrement le méchant de super-héros le plus apprécié par les fans, c’était une tâche très ardue pour Todd Phillips, celui qui avait réalisé auparavant la trilogie Very Bad Trip. Changement total d’ambiance et une tâche à laquelle le réalisateur a répondu avec les meilleurs éléments. Premièrement l’acteur : Joaquin Phoenix. Il a délivré la performance la plus impressionnante que j’ai vu au cinéma. Phillips ne pouvait pas prendre mieux pour interpréter son Joker. Joaquin Phoenix rend ce film magistral et montre qu’il fait partie des tous meilleurs acteurs actuels. Deuxièmement un scénario ou pas vraiment, juste une caméra qui se contente de suivre la vie d’Arthur Fleck (alias le Joker), et nous montre comment la folie d’un homme monte en puissance et vient à se manifester. La façon de faire de Phillips est saisissante, on ne décroche pas un instant. Et troisièmement des références mais pas trop à Batman, pour ne pas faire de ce film un film de super-héros, mais juste un film sur un homme, qui sombre petit à petit sous nos yeux ébahis.

 

5875477

Les Misérables, de Ladj Ly

Les Misérables raconte la vie d’une équipe de trois policiers de la BAC ayant pour but de maintenir le calme dans la cité des Bosquets. On découvre alors les qualités et défauts de ces trois policiers, différents sur bien des points dans leurs manières d’intervenir. On découvre également les habitants de cette cité et son organisation. Jusqu’à ce qu’un événement vienne bouleverser la situation pour faire monter les tensions entre les deux camps pour qui on va vouloir prendre part l’un après l’autre, sans que le film ne nous pousse vraiment vers l’un deux. Et justement, selon les mots du réalisateur, le but est bien de montrer que l’ennemi de la police et des habitants des cités n’est pas l’un et l’autre, mais est un ennemi commun, la misère. Ladj Ly réalise un sublime film, avec une scène de fin exceptionnelle, un film porté par un très bon jeu de la part de tous les acteurs, un film qui soulève les problèmes présents depuis bien trop longtemps dans les banlieues, un film qui se veut le digne successeur du mythique La Haine, un film qui balaye le manichéisme qu’on a l’habitude de voir sur ce sujet, un film qui m’a tenu en haleine, un film qui m’a marqué et qui j’en suis sûr vous marquera, si vous ne l’avez pas encore vu.

 

sorry_we_missed_you_affiche

Sorry We Missed You, de Ken Loach

Ken Loach à l’habitude de ces films, ces films qui racontent l’histoire de gens, de ces humains qui vivent en subissant les dérives du système capitaliste dans lequel nous vivons tous. Ici on suit une famille britannique qui a du mal à tenir le coup entre travailler pour payer sa maison et passer du temps avec les 2 enfants. Le nouveau job du père bouleverse complètement la vie des quatre membres de la famille et nous montre la déshumanisation progressive vers laquelle coure notre monde. Un monde forcé à travailler, dormir, manger, travailler, manger, dormir, pour faire vivre sa famille, sans même la voir vivre, sans reconnaissance pour le travail accompli. Le film est ultra touchant, j’en ai versé ma larme lors d’un discours de la maman, superbement jouée par Debbie Honeywood , qui est débordée par tant d’illogisme dans ce système. Une famille unie et désunie, merveilleusement interprétée, dont on découvre l’histoire, sans vraiment avoir un scénario début, péripéties, fin, juste une histoire, parmi tant d’autres. Nouvelle réussite pour Ken Loach, dans son style, et c’est ces films là que j’aime.

 

Je pourrais également citer Le Daim, de Quentin Dupieux / Once Upon a Time… in Hollywood, de Quentin Tarantino / Ma vie avec John F.Donovan, de Xavier Dolan / The Irishman, de Martin Scorsese …. en attendant de voir The Lighthouse et Brooklyn Affairs prochainement.

 

Albums

 

711JtUlqCaL._SS500_

Les Étoiles vagabondes, Nekfeu

J’ai cherché, mais j’arrive vraiment pas à trouver un album plus réussi dans ce que je préfère que celui de Nekfeu. Il nous a d’abord sorti un film, séance unique (et maintenant sur Netflix), puis un album de 18 sons, puis une expansion s’intégrant aux 18 premiers nous mettant en tout à 34 sons. Un énorme taff du rappeur, c’est vraiment complet, rien à y redire. Il a peut-être déçu certains, moi pas du tout. J’y retrouve tout ce que j’aime dans la musique de Nekfeu, du texte aux mélodies tout lui colle parfaitement à la peau. De plus, les feats sont de qualité supérieure.

Mes sons préférés de l’album (avec expansion) : Ken Kaneki, Dans l’univers (feat Vanessa Paradis), Premier pas.

 

PNL

Deux Frères, PNL

J’ai pas pu faire autrement qu’adorer Deux Frères, le dernier album des deux frères composant le duo PNL, Ademo et NOS. Leur année les a propulsé tout en haut de la scène de la musique française, avec une communication carrée et parfaite pour faire patienter leurs très nombreux fans. Et leur album est vraiment trop bien. Ils savent utiliser l’autotune comme personne et nous emmène dans des flows explorés par personne. Ils sont au top de leur forme et je sais pas ce qui pourra les empêcher de continuer comme ça.

Mes sons préférés de l’album : Shenmue, Blanka, Autre monde.

 

Jesus_Is_King

Jesus Is King, Kanye West

Je commence à aimer tout ce que fait Kanye West et je sais toujours pas si c’est une bonne nouvelle ou non. En tout cas, j’attendais de voir ce que ça allait donner un album s’appelant Jesus Is King et qui se dirige vers un thème 100% chrétien et gospel. J’ai été très loin d’être déçu. Kanye performe avec tout ce qu’il touche, il le prouve juste encore une fois. C’est court mais c’est prenant et sans être intéressé plus que ça à la religion chrétienne, ce cadre est reposant. Content pour Kanye qu’il ait trouvé la voie du seigneur, maintenant j’attends de voir la suite.

Mes sons préférés de l’album : Closed on Sunday, Selah, Use This Gospel.

 

Je pourrais également citer Poison ou Antidote, de Dadju / Taciturne, de Dinos / Fame, de Lefa / Antidote, de Shay / Rien 100 Rien, de JuL ….

 

Séries

 

mrrobot

Mr. Robot Saison 4, de Sam Esmail

Je n’arriverai jamais à vous résumer cette série alors tout ce que je peux vous en dire c’est que c’est un chef d’oeuvre. Un chef d’oeuvre dont la saison finale s’est achevée il y a une semaine. Tristesse ou joie, je ne sais quoi ressentir depuis que j’ai fini la série de Sam Esmail et que je vais devoir tout revoir pour tout comprendre. C’est ma série préférée et de loin, il n’y a qu’une oeuvre que je pense aimer plus un jour et c’est One Piece que j’ai commencé il y a un mois. Si vous ne connaissez pas encore Mr. Robot, cela parle d’un hacker, Eliott, qui va chercher à sauver le monde de l’ultra-capitalisme tout en luttant avec ses problèmes mentaux. Les acteurs sont tous exceptionnels, à commencer par Rami Malek, la réalisation est sensationnelle, le scénario va vous surprendre, l’oeuvre va vous toucher par son réalisme, bref, dépêchez vous de voir cette série si cela n’est pas encore fait, les 3 premières saisons sont sur Prime Video.

 

wp3zwcbqdqluouavlfl2-724x1024

Peaky Blinders Saison 5, de Steven Knight

Peaky Blinders est une des séries les plus appréciées depuis son apparition en 2013. Des saisons courtes, seulement 6 épisodes, où l’on découvre la vie tumultueuse du gang anglais des Peaky Blinders dans l’entre-deux-guerres, dirigé par Thomas Shelby, joué par le magistral Cillian Murphy. La saison 5 est arrivé fin août et la qualité est toujours au rendez-vous. Une saison qui s’attaque aux démons de Thomas Shelby et qui prend encore plus aux tripes. Le dernier épisode, l’épisode 6, est un des meilleurs épisodes toutes séries confondues que j’ai vu de ma vie. La tension est présente de la première à la dernière scène, c’est follement réalisé et magnifiquement joué. Les 5 saisons sont sur Netflix.

 

0923348

Dark Saison 2, de Baran bo Odar

Dark est une série allemande arrivée l’année dernière sur Netflix. Cela a continué avec une saison 2 cette année et la troisième et dernière saison arrivera en 2020. Le problème est qu’il faut tout revoir avant le début d’une nouvelle saison tellement l’histoire donne l’impression de se délier à chaque épisode, renvoyant à des détails appris bien des moments auparavant. Une réalisation impeccable pour un scénario qui me tient bouche bée. Je ne peux pas trop vous parler de ce scénario puisque je risquerais trop de vous spoiler, alors je vous laisse vous faire votre avis. La saison 2 confirme les attentes et augmente mon attente de la saison 3. Dark est la meilleure série Netflix, sans contestations.

 

Je pourrais également citer Mindhunter Saison 2, de Joe Penhall / BoJack Horseman Saison 6, de Raphael Bob-Waksberg / Rick et Morty Saison 4, de Dan Harmon et Justin Roiland / Gomorra Saison 4, de Roberto Saviano / Chernobyl, de Craig Mazin …

 

Animes

 

Vinland_Saga

Vinland Saga, de Makoto Yukimura, réalisé par Shuhei Yabuta

Quel incroyable anime est Vinland Saga. L’anime de l’année pour moi même si les deux qui suivent m’ont particulièrement fait accrocher par leur synopsis. Ici, c’est l’écriture qui fait pencher la balance. Sans pouvoir trop vous en dire pour ne pas vous spoiler les premiers épisodes, Vinland Saga présente un des personnages les mieux écrits qui m’ait été donné la chance de voir. On est dans le monde des Vikings et l’action est présente dès le début, en haute intensité. Une intensité qui ne quitte pas l’anime du début à la fin. Une écriture des personnages parfaite et de l’action pile quand il le faut, Vinland Saga n’a pas de défauts et doit être vu par tout le monde rapidement. Toute la première saison est sur la chaîne de Franck, sur YouTube.

 

jpg

Dr. Stone, de Riichiro Inagaki, réalisé par Shinya Iino

Le synopsis m’attirait énormément et je n’ai pas été déçu. On suit l’aventure de Senku, jeune scientifique, qui doit reconstruire le monde de toutes pièces après que l’humanité entière ait été pétrifiée mystérieusement. Un anime qui se démarque de tous ceux que j’ai vu jusqu’à présent. On y apprends toutes les techniques pour survivre dans la nature avec rien et on voit Senku mettre tout en place grâce à la science pour que l’humanité retrouve son monde. C’est beau, touchant par moments et ça rend tellement joyeux. 

 

The_Promised_Neverland

The Promised Neverland, de Kaiu Shirai, réalisé par Mamoru Kanbe

Seulement 12 épisodes composent la première saison de cet anime, incroyablement touchant. On y suit des orphelins, qui vivent ensemble dans un établissement spécialisé où ils ont été placés très jeunes. Ils sont éduqués par une femme nommée « Maman » et semblent mener la belle vie, prenant soin les uns des autres, malgré les règles strictes de la maison. Mais 3 d’entres eux vont découvrir une horrible vérité qui va bouleverser la vie de l’orphelinat et forcer les enfants à agir. L’ambiance joie-tristesse est parfaitement gérée et l’histoire prend en haleine. Emma, Norman et Ray, les 3 surdoués, sont vraiment cools à regarder mettre leur plan à exécution, vivement la suite.

 

Je pourrais également citer Ahiru no Sora, de Takeshi Hinata / Demon Slayer, de Koyoharu Gotōge / L’Attaque des Titans, de Hajime Isayama que j’aurais mis dans mon top 3 si la saison 3 n’avait pas commencée en 2018.

 

Photographie

 

Processed with VSCO with j6 preset

Les 3 braqueurs d’Orville, de Diego Zebina

 


 

Et bien voilà une bien large rétrospective de ce que j’ai aimé en 2019. Si seulement le monde ne se concentrait que sur la culture, la vie serait bien plus belle. J’espère encore être là dans 1 an pour vous parler de ce que j’ai dégusté en 2020. Belles fêtes à tous, que le bonheur vous accompagne.

Amicalement, Josh

Laisser un commentaire