Playlist de la semaine – 6 juillet

Jäde – Satin 

Satin, c’est un moment moite, comme une émotion d’été, c’est un morceau idéal pour les nuit de canicule, et pour les légères ivresses, qui vont avec les boissons sucrées. Satin, qui vient d’être clippée est l’une des chansons qui donne le mieux le ton de l’ep Première fois, précieux carnet d’états, d’émotions, de pulsions, de couleurs. Si vous n’aviez pas encore eu le temps de découvrir les mots de Jäde, c’est le moment idéal pour écouter cet ep sorti en mai dernier et pour lire la discussion qu’elle nous accordait à cette occasion.

Janie – Depuis Samedi

Janie, qui publiera son premier ep à la rentrée, et qui répondait à nos questions il y a quelques jours, sortira cet été 4 chansons. La première vient tout juste de sortir, elle s’appelle Depuis Samedi et c’est une belle porte d’entrée sur l’univers de Janie. Une élégance rare, des mots doux, des arrangements chics, et cette interprétation, intense et pure. Vraiment, de la douceur sur notre été, en attendant l’ep.

Desire – Under Your Spell

Cette chanson du groupe électro canadien est de loin leur plus connue et pour cause, elle fait partie des plus marquantes de la soundtrack de Drive, ce film déjà mythique où Nicolas Winding Refn et Ryan Gosling ont fait leurs armes, dans une esthétique sonore et visuelle rarement atteinte. Ambiance nostalgie sur fond de futurisme dans une jolie chanson.

The Bangles – Eternal Flame

Surtout populaire dans les années 80, ce groupe de rock féminin aux influences garage et folk a marqué son époque, d’abord à Los Angeles, d’où elles viennent, puis dans le monde entier. Le genre de chansons qui passent sur les chaînes de radio nostalgiques pour les trajets d’autoroute la nuit, à 100 miles à l’heure et sans penser qu’il reste le péage à payer.

Ninho – M.I.L.S 3

Titre éponyme du dernier projet en date de Ninho, M.I.L.S 3 est la deuxième piste du projet. Ninho passe 2 min à démonter la prod avec toute sortes de placements. Une interprétation toujours aussi propre pour un projet moins édulcoré que « Destin », plus brut et technique également.

Louane – Donne moi ton coeur

Une chanson, un single qui vient avec le vendredi. Une chanson que je n’attendais pas et qui dès la première écoute m’a plu. Puis j’apprends ce que normalement je ne sais pas, le nom de l’écrivain de la chanson, le nom du producteur. Et en fait c’est Damso. Qui veut toujours pas nous sortir son album mais qui fait sa vie et exerce sa plume pour d’autres artistes (il l’avait déjà fait pour Kendji Girac). L’interprétation est super jolie, comme toujours avec Louane. L’harmonie globale est douce, travail d’artistes talentueux qui ont pour premier point commun à mes yeux cette collaboration, qui me ravit.

Alice et Moi – T’aimerais que ça soit vrai

Faites le plein de couleurs si vous croyez aux Dieux des fruits, dans le nouveau morceau d’Alice et Moi, le premier extrait de son premier album, prévu pour le début de l’année 2021. Formule magique, invocation des sensations, avec ce clip sucré signé Edie Blanchard, cette choré contagieuse dans l’envie de danser, et cette prod co-signée par Dani Terreur, Majeur Mineur et Shawondasee, qui rafle tout. Le titre est une ivresse idéale, qui reste longtemps dans la tête, douce élégance, avec cette retenue chic qui caractérise la musique d’Alice et Moi. Une parfaite carte postale de ce premier album attendu.

The Pirouettes – Il n’y a que toi

Ambiance verres et assiettes envoyés au visage après l’amour dans “Il n’y a que toi”, la nouvelle sortie de The Pirouettes. Nouvel extrait de leur prochain album, qui rentre droit dans le coeur, les choses sont légères et graves, parfumées et saignantes à la fois. C’est l’aboutissement de plusieurs années de couleurs emmagasinées, et de pas de danses secrets. On est sur une chorégraphie élégante, c’est Vicky Cherie, moitié du duo, qui réalise. Rien vu d’aussi chic depuis l’invention de la modernité.

Alicia Keys – Perfect Way To Die

Alicia Keys est assise et joue et chante au milieu de rues désertes. C’est impossible de se lasser de cette voix parfaite, accompagnée comme souvent de son talent au piano. Et quand ce talent est mis à disposition pour dénoncer l’oppression et soutenir un combat juste, on ne peut que se taire et apprécier. 

JuL – Cogno

Un de mes sons préférés de JuL, un très peu connu qui est sorti dans l’Album Gratuit numéro 1 (qui est pas son premier mais le premier depuis qu’il est indépendant avec D&P). Un album qui me rappelle déjà un peu nostalgiquement la meilleure époque en tant que fan de JuL, un son par jour pendant un mois. Et quel niveau tout le long…. Dans Cogno, JuL frappe fort, sur une instru bizarre mais collant parfaitement, on se retrouve en tête à tête avec lui et on finit par s’évader, de bonnes sensations.

 

Notre playlist est écoutable sur Spotify, directement ici, abonnez-vous pour gagner en bonheur :

https://open.spotify.com/user/yjyayxbhr9tme1cbij4uxcznz/playlist/2LxaVGpnRaBEFy97AhCsvW?si=tS39-ypnTbeUyRpIVx2jYw


Vive la musique

Laisser un commentaire