Qu’est-ce que le « chemsex » ? – Première fois

Salut toi ! On se retrouve ici pour le deuxième article de Dr. Sexe qui portera sur le chemsex ! Ce nom ne te dit peut-être pas grand-chose et c’est pour cela que je suis là…

_________

Le chemsex est tout simplement la prise de drogues, de psychotropes ou de substances agissant sur ton cerveau lors d’un rapport sexuel. Dans quel but ? Décupler tes outils sensoriels, accroître ton endurance… En outre, te permettre de vivre une expérience hors norme.

Sur le papier ça donne envie hein ? Alors allons – sans mauvais jeu de mot — un peu plus en profondeur dans ce sujet.

Effets recherchés

Pour commencer voyons le type de drogues qui sont fréquemment prises et les effets recherchés pour les adhérents du chemsex.

Dans un premier temps, nous retrouvons le cannabis. Connu pour exciter, détendre, planer… Mais également réputé pour décupler certaines sensations. Je pense que tu commences à voir là où je veux en venir…  Lors d’un rapport ce qui prime souvent est la recherche d’intensité tu me suis ?

Il y a deux avis bien distincts pour les fumeurs de Marie-Jeanne lors de rapports sexuels.

D’un côté, nous retrouvons les fumeurs dont les effets favoriseraient l’endurance, la sensibilité ou encore la libido… Par ailleurs, les fumeurs expriment souvent que grâce à cela nous ne sommes focalisés sur rien d’autre que l’instant T (ou G…) plus rien d’autre autour ne compte… En outre, tu n’es focalisé.e. que sur ce que tu es en train de faire et ressentir. Toute ton anxiété laisse sa place à l’euphorie… A une sensation de bien-être, avec un désir de plus en plus accru.

Cependant, ces effets ne sont pas partagés par tout le monde. Effectivement, le cannabis peut, dans certains cas, créer un sentiment d’anxiété qui augmenterait davantage lors du rapport en lui-même. De ce fait, le cerveau libèrera des hormones de stress impactant directement sur la lubrification et l’érection… Et de manière plus générale, le cannabis peut avoir un effet sur tes hormones telles que la testostérone et donc diminuer ton désir…

Dans la catégorie « drogues utilisées pour le chemsex », nous retrouvons la cocaïne. Cette drogue très connue libère de la dopamine – l’hormone du plaisir -. De ce fait, la petite poudre blanche rend joyeux.s.e, bavard.e, énergique, sociable ou encore bloquera toute sensation de fatigue. De ce fait, lors d’un rapport, la cocaïne décuplera la force, l’endurance, l’agressivité, la confiance en soi, les organes sensoriels et pour finir, les orgasmes seront plus longs et intenses. Cependant, comme toutes drogues, il y a un aspect dangereux et nocif. En effet, la cocaïne peut provoquer des douleurs dans la poitrine, la dépression, des risques d’attaque cardiaque ou encore des AVC.

Tu connais peut-être le poppers ? Mais si ! Souvent utilisé lors de soirées étudiantes ! Il est connu pour dilater l’anus afin de favoriser des rapports anaux ainsi que de provoquer une sensation de bien-être et d’euphorie de quelques minutes… Il a peut-être les mêmes effets qu’une drogue, mais il n’est pas reconnu comme tel !

Allez… Tu commences à comprendre le principe et les motivations de la prise de substances lors de rapport. Parlons de la Mdma – sensiblement la même chose que l’ectasy – qui est réputée pour décupler d’une manière assez impressionnante tous tes sens. De ce fait, les consommateurs de ce type de produits pourraient l’utiliser afin de ressentir d’une manière assez accrue le corps de la personne, sentir son odeur, les sensations de différents gestes… Par ailleurs, il est connu que prendre de la mdma développe ton « amour » pour les autres… Cependant, cette drogue peut avoir un effet négatif sur ta capacité à jouir et à avoir des érections…

Enfin, je vais évoquer la prise d’alcool dans un cadre de séduction. Il peut être positif pour une chose… Te désinhiber et oser aller parler à cette personne que tu regardes depuis trente minutes dans ce bar… Voilà donc le seul effet pouvant te servir qui, lorsque l’on creuse n’est pas si positif que cela. En effet, la prise d’alcool peut amener à avoir des comportements agressifs, irrespectueux et dangereux… Par ailleurs, l’alcool peut augmenter ton anxiété et peut te faire oublier ce que tu as fait la veille… Lorsque tu as trop bu, tes sens sont brouillés, et tu pourrais par ailleurs donc avoir un rapport que tu risques de regretter… 

Le jeu en vaut-il la chandelle ?

Je ne peux pas te parler de toutes ces substances sans te dire que quand bien même celles-ci peuvent avoir des effets intéressants, certaines drogues sont réellement dangereuses et ont un impact sur ta santé, ta vie et ton environnement de manière générale.

Pour commencer, ta santé sera touchée. Comme évoqué précédemment, le risque de d’AVC ou d’attaque cardiaque peut augmenter, tes capacités neurologiques et cognitives peuvent être altérées ou tu peux encore développer des pathologies telles que la schizophrénie.

Le risque d’apathie -indifférence à toute émotion- est également à prendre en compte.

Par ailleurs, prendre une drogue peut te désinhiber. Tu seras donc susceptible d’avoir des comportements à risques envers les autres en étant agressif.ve par exemple. De plus, étant désinhibé.e, nous aurons moins tendance à nous protéger et de fait, le risque de maladies sexuellement transmissibles pour les chemsexeurs et les chemsexeurs augmente considérablement.

Et toutes ces substances bah… Tu peux y être accro. En effet, qui dit drogue dit dépendance

Par conséquent, je pense personnellement, que risquer d’avoir un AVC pour apprécier d’avantage la sensation d’un orgasme n’est pas la meilleure des idées. De plus, il est important de rappeler que les produits que je t’ai cités sont pour la plupart illégaux même si, pour certains, la question de la légalité est remise en cause.

L’idée de cet article n’est pas de juger les consommateurs, mais d’apporter un divertissement et de la documentation dans le vaste univers qu’est la sexualité !

Et si je t’ai donné l’envie de décupler tes sens afin de profiter un maximum de tes rapports – ce qui est flatteur pour ma douce écriture -, mais que tu veux prendre le moins de risques – ce qui est recommandable -, ne t’inquiète pas ;

Des alternatives existent, notamment le sexe tantrique dont je te parlerai dans un prochain article !

Texte : Marie Paquer / Illustration : Marie Paquer

Vous pouvez retrouver Marie Paquer sur ses réseaux sociaux, notamment pour son projet Dr Sexe : Sur YouTube / Sur Instagram / Sur Twitter.

__________

Attention, la drogue est un sujet que nous prenons très au sérieux. Voilà un site où vous trouverez des réponses en cas d’addiction. Ainsi qu’un numéro : 0 800 23 13 13

__________

Les sources :

Dans l’univers des adeptes du chemsex / Atlantico

Sur la cocaïne / chemsex.be

Avantages et inconvénients du sexe sous cannabis / Zambeza.fr

Poppers, les effets d’une drogue / Le journal des femmes

Les drogues et leur consommation, le chemsex / Drogues info service

chemsex, ecstasy et MDMA / chemesex.be

Laisser un commentaire