Paylist de la semaine – 5 avril

Mansfield.TYA x Odezenne – Une danse de mauvais goût 

ll existe, il est libre, Monument ordinaire, le nouvel album de Mansfield.TYA est fait de stèles, gravé comme la pierre, recueil de poésies caillouteuses, qui coupent le corps mais marquent bien l’âme. Exercice d’une pureté rare, de bout en bout, par tous les méandres qu’il emprunte. Les chevalières rayonnent mieux que jamais, comme sur Tempête, où les ritournelles sont toutes des guerres perdues en beauté. Ici, sur Une danse de mauvais goût, la collaboration avec Odezenne sonne évidente, fatale. Il y a de l’éternité éclatée un peu partout, et des oiseaux guettent. Le morceau vient de se doter d’un très beau clip. C’est l’heure des envoûtements.
Vous pouvez écouter Monument ordinaire ici.

Loveni – Personne 

Loveni est un mage, qui connaît les sens secrets des rythmes et la formule des images. Le Bon Gamin s’entoure d’un autre scientifique des notes, PH Trigano, qui fabrique des vapeurs. Loveni dissèque ses nuits, et livre un carnet de notes de doutes, et de brumes qui l’aide à conclure qu’il ne peut être personne d’autre que lui, finalement. Il s’affirme et se déploie mieux que jamais. 

Janie – Mon idole 

Si on veut rester dans la mesure, on va tout simplement dire qu’ici Janie, c’est une valeur sûre. Elle fait des chansons comme personne aujourd’hui n’en fait de plus belles, de plus justes. Elle fait le chemin du cœur, avec une grâce précise et douce. Sa musique, c’est la science nue des bouleversements. On en a déjà dit tout le bien possible, mais à l’occasion de la sortie du clip de Mon idole, il fallait le rappeler. Normalement, vous allez être chamboulé.e après l’écoute. C’est beau la musique, quand ça fait ça. 
Vous pouvez écouter son premier ep Petite Blonde ici
Et vous pouvez lire sa conversation avec Arthur ici.

IAMJJ – Different Kind Of Blues

IAMJJ a 27 ans, et c’est sûrement l’un des auteurs compositeurs danois les plus prometteurs de sa génération. En 2018,  Il publiait son album Bloody Future, où l’on retrouvait notamment le grandiose Different Kind Of Blues. Un morceau dans la même vibe indie pop que l’album, mais qui se démarque par ses cœurs entrainants et qui incite les auditeurs à vivre la musique comme si c’était le dernier moment de leur vie. « Je crée de la musique pour cette fraction de seconde avant que vous ne soyez touché par les flèches » – IAMJJ

Chilly Gonzales – Foule Sentimentale

En 2017, Chilly Gonzales, grand compositeur et musicien de jazz et musique actuelle canadien, participait à l’album Souchon dans l’air (Volume 1). Une compilation de reprises des grands titres d’Alain Souchon, par des artistes francophones. Chilly Gonzales reprenait Foule Sentimentale, dans un style classique et extrêmement reposant.

Kekra – Ici

Premier son du dernier album en date de Kekra. Ici est sorti vendredi dernier, accompagné de 16 autres titres dans un album appelé Kekra. La recette est classique et habituelle, des instrus solides et recherchées, des toplines précises et un vrai travail de recherche musicale. À propos d’Ici, cette première chanson est ma préférée de tout le projet qu’elle démarre en fanfare. Un son riche et complet, soutenu par une prod somptueuse, parfois aux airs de Daft Punk ou Justice dans sa composition. C’est grandiose et putain on adore.

La Miellerie – Gimmick (feat Isha & Nixon)

Gros gros gros son. Dès les premiers mots ISHA arrive comme un mammouth. L’instru va progressivement s’intensifier au fur à mesure du son et révéler des petits bruits de flûtes super intéressants. Chaque reprise, chaque mini couplet et efficace et touche juste. Tous les rappeurs ont le niveau, apportent leur touche au son et ça se ressent. Un VRAI feat.

The Cure – Boys Don’t Cry

Il se peut que vous ayez envie de danser avec le soleil qui brille dans le ciel ces prochains jours. Il se peut aussi que vous ayez besoin d’une chanson pour ça. The Cure vous a préparé la chanson qu’il vous faut dans un monde où les garçon pleurent et dansent sur Boys Don’t Cry.

Babyshambles – Lost art of murder

L’art de butter des gens se perd un peu ces derniers temps et ça dérange le groupe britannique mené par Pete Doherty, qu’il aura créé juste après la dissolution des Libertines. Cette ballade au son de la gratte fait du bien, et on adore l’intégration de la guitare électrique, tout en douceur.

Gims x JuL x SCH – GJS

Bon bah voilà quoi. Ces trois monstres ont sorti un feat, prévu pour la réédition de l’album de GIMS. Le maître a rassemblé les deux rois marseillais et c’est un putain de classique. Absolument pas à ce quoi je m’attendais et c’est tellement bon. Ces mecs ont décidé de kicker et c’est juste parfait. 3 couplets sans accroc, 10/10 sur tout. Comme le dit de façon incroyable GIMS dans le refrain c’est effectivement une collaboration que je trouve très intéressante. Ces gars là peuvent tout faire sur un son sans aucune baisse de qualité, je rêve de toujours plus de musiques les réunissant mais pour l’instant on se contentera très bien de ça.

Soso Maness – Zumba Cafew

En parlant de rap, en voilà un qui ne baisse pas non plus de niveau. Soso Maness revient avec un nouveau single, nommé bien ironiquement Zumba Cafew. Car cette fois il ne s’agit plus de vous faire danser comme avec sa phrase mythique sur Bande Organisée, il s’agit de rapper comme il sait magnifiquement le faire. Pas de refrain, que du Soso Maness pur et dur. Comme il dit très justement à la fin, ne le résumez pas à Zumba Cafew.

Notre playlist est écoutable sur Spotify, directement ici, abonnez-vous pour gagner en bonheur :


Vive la musique

Laisser un commentaire