Vous avez pu le manquer / 9 – 16 novembre

France & Royaume-Uni 🇫🇷🇬🇧

Un nouvel accord a été signé ce lundi entre les deux pays séparés par la Manche concernant la traversée des migrants sur cette mer. Le Royaume-Uni versera plus de 70 millions d’euros à la France, en échange de quoi cette dernière augmentera de 40% ses forces de sécurité sur ses plages, pour empêcher les bateaux de partir. Un jour plus tôt, Le Monde révélait la responsabilité des secours français dans la mort de 27 migrants en novembre 2021 : ils n’ont pas répondu à la quinzaine d’appels provenant du bateau et ont même attendu que ce dernier soit dans les eaux anglaises pour s’en dédouaner. Consternant et inhumain. L’accord ne prévoit aucune nouvelle coordination des secours et ne traduit pas non plus une volonté de mieux accueillir ces personnes. Dans le même sens, on apprenait hier que 44 des 234 rescapés de l’Ocean Viking ont vu leur demande d’asile refusée et devront quitter le territoire « dès que leur état de santé le permettra ».

Pologne 🇵🇱

Alerte rouge sur la guerre en Ukraine, avec une nouvelle tombée cette nuit. La Pologne a annoncé qu’un « projectile de fabrication russe » avait atteint son territoire, entrainant la mort de 2 personnes. La Pologne fait partie de l’OTAN et si cela s’avère être une véritable attaque russe, les autres membres de l’OTAN devront, selon le traité, faire front commun. On n’en est heureusement pas encore là. Des cellules de crise se réunissent, notamment au G20 qui a lieu en ce moment à Bali. Seul Zelensky dénonce déjà une attaque russe et appelle aux actes. De son côté, la Russie dément.

Réunion d’urgence ce matin à Bali avec Justin Trudeau, Premier ministre canadien, Joe Biden, président américain et Rishi Sunak, Premier ministre anglais. Photo de Kevin Lamarque / Reuters.

Le président polonais Andrzej Duda a finalement indiqué mercredi que ce missile provenait de la défense antimissile ukrainienne et que c’était « probablement un malheureux accident ».

Iran 🇮🇷

La révolte populaire ne cesse pas en Iran. Ce mardi, il y avait un nouvel appel à la conquête des rues pour continuer de protester contre le régime criminel. Ce jour marquait à la fois la commémoration des 3 ans de la révolte contre la hausse des prix, qui avait été également réprimée dans le sang, et des deux mois de la mort de Mahsa Amini. Les autorités, elles, ne lâchent pas la stratégie de la terreur. La justice iranienne a annoncé ce dimanche la première condamnation à mort d’un manifestant. Dans les jours précédents, la grande majorité des députés iraniens a demandé au pouvoir judiciaire des sanctions très strictes, dont la peine de mort, contre les 14 000 protestataires aujourd’hui prisonniers. 326 manifestants ont déjà perdu la vie selon l’ONG Iran Human Rights et l’on craint le pire pour celles et ceux derrière les barreaux.

Chine 🇨🇳

Les confinements sont toujours d’actualité en Chine, notamment à Guangzhou, une des plus grandes villes du pays, dont un district est confiné depuis fin octobre. Mais les habitants se révoltent et, selon la BBC, leur « colère a soudainement explosé » dans la nuit de lundi à mardi. Affrontements directs avec les forces de sécurité, renversement des barrières, des voitures de polices, etc. Ce qui a amené les forces antiémeutes à être déployées. La politique zéro Covid menée par Pékin semble montrer ses limites alors que 5000 nouveaux cas ont été détectés à Guangzhou ce lundi.

Italie 🇮🇹

Ce 13 novembre, dans le village de Lona-Lases, 850 habitants, c’était jour d’élections municipales. Mais impossible de voter car aucun candidat ne s’est présenté. Et cela pour la troisième fois de suite depuis la démission du précédent maire en mai 2021. Ce dernier disait lui-même : « J’ai bien peur d’être le dernier maire de ce village ». Et pour l’instant il a raison. La cause ? La peur de la mafia. En effet, la ’Ndrangheta, la mafia calabraise, s’est implantée dans ce petit village du nord-est de l’Italie car c’est le cœur d’une région où on extrait le porphyre, un minerai qui rapporte beaucoup. Les mafieux sont infiltrés dans les activités économiques et dans les institutions locales et personne ne veut se confronter au problème.

En Bref 🌀

Lune 🌑 : La NASA a lancé ce matin une mégafusée vers la Lune et au delà. C’est le début de la mission Artémis, qui a pour but de ramener des astronautes sur la Lune. Première étape : une capsule habitée d’un mannequin humanoïde qui doit prouver que des humains peuvent partir et revenir et toute sécurité.

Le lanceur SLS de la NASA décollant de Cap Canaveral ce 16 novembre avec à son bord la capsule Orion. Photo de Red Huber / AFP.

Slovénie 🇸🇮 : Le pays a une présidente, la première de son histoire. Natasa Pirc Musar, libérale, l’a emporté sur Anze Logar, conservateur proche de Viktor Orbán. Un rôle qui est honorifique, le pouvoir étant dans les mains du Premier ministre Robert Golob, chef d’un gouvernement de centre gauche.

Colombie 🇨🇴 : Le président colombien, Gustavo Petro, était en France cette semaine. Il en a profité pour ramener au pays 76 pièces archéologiques précolombiennes. Il se sert de l’avion présidentiel car cela coûte trop cher par vols commerciaux. Il en avait déjà ramené 274 des États-Unis et continuera de faire de même pour 300 autres objets se trouvant dans des ambassades.

Twitter 📱 : Balenciaga est le premier acteur du luxe à quitter la plateforme depuis l’arrivée au pouvoir d’Elon Musk. Son compte à plus d’un million d’abonnés a été fermé ce 14 novembre.

Loterie 💵 : Record mondial des loteries de la Terre. Après 40 semaines sans gros gagnant, la super cagnotte du Powerball a enfin été remportée en Californie. Montant : 2,04 milliards de dollars. Au choix pour la personne gagnante : 997 millions tout de suite ou des versements étalés sur 30 ans. Et pour le propriétaire de la station-service ayant vendu le ticket, un chèque d’un million de dollars. Rêve américain.

Photo à la une de Sameer Al-Doumy / AFP, montrant une embarcation tentant de rejoindre les côtes britanniques depuis la France le 12 octobre 2022.


Josh – VAPLM Rédaction

Laisser un commentaire