Les trous noirs – Culture collective

Ici je vous explique en salto arrière comment marche le monde dans le monde et dans le ciel, en fin de trimestre nous apprendrons pour finir à faire un salto arrière et nous organiserons un goûter.


Heeey, comme je vous avait dis aujourd’hui on va parler des trous noirs, parce que les gens trouvent ça mystérieux et savent que c’est les Undertakers de l’espace sans savoir comment ils fonctionnent et ce que c’est vraiment. Cela dit effectivement, un trou noir dans l’espace c’est un peu comme un Undertaker au catch.

C koi un trou noir

D’abord il faut savoir que les trous noirs ne sont en aucun cas des trous. On pense qu’ils pourraient peut-être contenir des trous de ver mais ça personne n’en est sûr. Les trous de ver c’est en gros quelque chose à l’intérieur d’un trou noir qui pourrait nous permettre de voyager dans le temps et dans l’espace., on en parlera un peu plus tard.

Trou_Noir_18_10_16-5807

Là c’est une représentation d’un trou noir comme vous en avez peut-être déjà vu, mais qui ne peut en aucun cas être une photo. On ne peut pas vraiment voir un trou noir tout simplement parce qu’il est trop sombre pour ça, mais on peut le détecter grâce au rayonnement qu’il dégage en mangeant des étoiles et toutes sortes de saloperies qui trainent trop près de lui dans l’univers, ils font briller la matière qu’il mange d’une certaine façon. Cela dit ils restent les habitants les plus opaques de l’univers. Leur masse est tellement élevée que la lumière qu’il sont censés dégager n’arrive même pas à s’échapper d’eux, un peu comme une crotte de chien pour reprendre cet exemple affreusement efficace, et l’impact gravitationnel qu’il a sur toutes les mouches du quartier.

Keskifait un trou noir

Les trous noirs ils viennent de l’explosion d’une étoile massive, avec une masse au moins 8 fois plus grosse que celle du soleil. Je vous ai parlé dans le dernier article du processus qu’adoptent les étoiles pour produire de nouveaux matériaux. Quand elles n’ont plus rien dans le sac et brulé toutes leurs réserves en hydrogène, elles s’effondrent sur elles même. C’est-à-dire que le noyau de l’étoile qui crève attire toute la structure de celle-ci vers lui, ça fait donc une densification de la matière. On se retrouve avec une masse infiniment grande dans un espace infiniment petit, et donc avec une force gravitationnelle énorme.

La mort d’une étoile, ça peut simplement provoquer une explosion et assez de luminosité pour qu’on la voit depuis très loin sur la terre et même en plein jour. Ce cas de figure s’appelle une nébuleuse et c’est plutôt vachement beau, là je vous mets la nébuleuse du crabe.

Most detailed image of the Crab Nebula

Si l’étoile est assez grosse au moment de son explosion donc ça nous fait un trou noir. Ce trou noir ne laisse rien s’échapper de lui -dont la lumière- jusqu’à une certaine distance. La limite de cette zone s’appelle l’horizon des événements, c’est la boule noire qu’on voit sur les représentations de la bestiole. Quand on rentre là-dedans on sait qu’on ne pourra jamais ressortir et qu’on finira par s’écraser la gueule quelque part, à moins qu’on tombe sur un trou de ver qui nous jette un sort et nous fasse voyager dans le temps et l’espace, mais nous reviendrons là-dessus plus tard. Le centre d’un trou noir s’appelle sa singularité, l’endroit où se concentre toute sa masse. C’est là qu’on finirait si par malheur on se faisait un croc en jambe et qu’on tombait sur cette crotte de chien hypermassive.

espace-temps

 

Cette représentation elle nous montre que l’espace et le temps sont très très courbés par les trous noirs, vu qu’ils sont sacrement fat. Si on s’approchait trop de lui, on finirait peut-être en son centre mais en plutôt mauvais état. Notre corps serait étiré un peu comme l’espace et le temps en déchirant tous nos organes et toutes nos cellules, on appelle ça la spaghettification.

C koi un trou de ver

Cela reste quelque chose de totalement hypothétique, mais on croit en la possible existence des trous de ver. Ils seraient des ponts entre les trous noirs et leur contraire, les trous blancs. En gros toute la matière aspirée par un trou noir passerait dans le trou de ver et serait éjectée par le trou blanc.

 

troudever

Ils constitueraient des sortes de pont dans l’espace temps, et donc permetteraient de voyager dans l’espace et dans le temps. Comme vous le voyez sur le schéma juste en dessous et comme vous l’avez vu dans l’explication de l’upsid down de monsieur le proffeseur de science diplomé de l’université de stranger Things, ils reunissent deux points distants en un. Prenez une feuille avec deux points distants écrits dessus, pliez la de façon à ce que les deux points se touchent et vous avez un trou de ver : le point de contact entre les deux points initiaux. Mettez y une fourmie là dedans et peut être qu’elle aura voyagé très loin et fondé une colonie très loin et surement dans le passé même, sauvant son espece de nous, prédateur qu’est l’homme, méchant qu’est l’homme, sauvage qu’est l’homme, sans cœur qu’est l’homme, égoïste qu’est l’homme, sexiste qu’est ‘homme.

trou_de_ver

On se retrouve dans deux semaine pour parler d’un truc cool mais qui ne parlera pas d’astronomie du tout.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s