Playlist de la semaine – 14 avril

Bagarre – Kabylifornie 

Club 12345 était l’un des albums les plus inspirés et les plus forts de l’automne dernier sur la scène française.  Nouvelle bombe atomique dans la lucarne de nos cœurs élastiques, Kabylifornie est un exercice de style comme Bagarre les aiment. En rythme et culottés. La force de Bagarre. C’est d’avoir 5 membres qui ont 5 univers, 5 voix, mais un cœur immense qu’ils se partagent et qui est à l’origine de la richesse de leur musique. 

Komorebi – Hozhoni 

À quelques jours de leur passage sur la scène des Inouïs, les Komorebi dévoilent une nouvelle vidéo du projet des mots intraduisibles.
Après Gökotta, voici Hozhoni, en indien Navajo c’est une façon de voir qui irradie la joie dans l’univers. C’est un regard qui capte la beauté de la vie, de la nature, et la projette sur le monde. Une nouvelle réussite.

Lauv & Troye Sivan – I’m so tired

Sortie la Saint Valentin dernière, cette chanson ironise sur les chansons d’amour, que les deux artistes ont encore du mal à supporter. C’est d’ailleurs le fil conducteur du titre : “i’m so tired of love songs” (j’en ai marre des chansons d’amour). Mais Lauv raconte qu’il est lui aussi torturé par l’amour et ressent ce besoin de l’exprimer. C’est pour lui une sorte de paradoxe : on en a marre d’entendre ces histoires parce qu’elles nous rappellent les nôtres. 

Billie Eilish – Bad guy

Pour une fois, la chanteuse de 17 ans a opté pour un clip coloré et décalé sortant de l’univers sombre de ses précédents clips comme “when the party’s over” ou “bury a friend”. Musique obsédante qui laisse paraître une vraie douceur et des émotions multiples et difficiles à déceler. Avec cette chanson, Billie Eilish montre encore une fois sa rage de ne pas se formater à la société qu’on lui propose, créant ses propres codes et sa propre perception du monde et de la musique. 

Michel Delpech – Le chasseur 

Ça fait quoi de vivre dans la peau d’un chasseur sympa pendant une journée ? On découvre tout ça avec un Michel Delpech et un refrain qui vous fait vous envoler dans le ciel, celui des oies sauvages qui méritent leur retraite bien au calme dans les marais de France, loin des balles de chasseurs. 

Bob Dylan – Knockin’ on Heaven’s Door 

Bon Dylan sait écrire des balades aussi belles que la coiffure de James Dean et en voici son plus grand classique. Dans la vie parfois il faut prendre son temps, ouvrir un livre, s’allumer un cigare et mettre la voix de ce virtuose, en fond, pour toute la nuit.

JuL – Loin du ghetto

Clip sorti en cadeau de la nouvelle année entre un double album hyper réussi et un album gratuit un peu décevant. JuL est loin de se résumer à ses hits et il faut aller chercher un peu plus loin ses pépites qui ne seront pas forcément mises en avant. « Loin du ghetto » est la dernière en date et elle me réjouit plus que fortement à chaque fois qu’elle m’arrive aux oreilles. Ecouter cette instru sans pas de danse automatique est impossible, et la voix de JuL est parfaite pour me bercer. Drôle d’alliage qui marche comme d’habitude parfaitement. J’adore cet homme et j’attends son prochain album, vivement l’été.

Roméo Elvis x Le Motel – Nappeux (feat Grems)

Aïe, désolé mon cher Roméo, mais je n’ai pas envie de parler d’une des musiques faisant partie de ton dernier album « Chocolat ». On aura l’occasion d’en reparler plus en profondeur mais je fus vraiment déçu par ce dernier quand mes oreilles l’ont entendues ce vendredi. Surtout quand je le compare à la merveille qu’était Morale 2. Album rempli  de réussites où quasi tous les sons sont restés dans ma mémoire. En particulier celui ci, qui ouvrait ce qui est ton dernier projet avec le Motel (sans compter Morale 2luxe) et qui mets une leçon d’intro au son « Intro » qui ouvre « Chocolat ». 

Animal Collective – Applesauce

Le clip c’est 5 min de gros plan sur une femme qui mange une mangue. C’est cool, j’aime bien et l’analyse n’ira pas plus loin. C’est directed par Gaspar Noé aussi. La chanson, c’est 5 min de bonheur. Elle pue le bonheur et l’énergie. J’aime ce rythme, j’aime cet air entraînant, j’aime ces changements d’ambiances et d’instrumentales, j’aime tout. Merci Animal Collective. 

Disiz La Peste – Radeau 

Un jour il faudra qu’on reparle de cet album, Pacifique. En attendant aujourd’hui je vous en propose la première track. Radeau. Deux parties dans le son. Un thème récurrent, le radeau, la galère. On parle ici d’émotions, on parle de cohérence, de créativité, de musicalité et d’énormément de talent. Disiz nous invite à entrer dans son pacifique, un album putain  d’exceptionnel.

 

Notre playlist est écoutable sur Spotify, directement ici, abonnez-vous pour gagner en bonheur :

https://open.spotify.com/user/yjyayxbhr9tme1cbij4uxcznz/playlist/2LxaVGpnRaBEFy97AhCsvW?si=tS39-ypnTbeUyRpIVx2jYw


Vive la musique

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s