21 – 28 avril – Vous avez pu le manquer

Brésil : 🇧🇷

La blague de Bolsonaro a assez duré et le pire c’est que ce n’en est pas une. Le président brésilien maintient son opposition au confinement pour ne pas selon lui « mettre l’économie en péril ». Cette inconscience tue au Brésil, littéralement. Les brésiliens doivent enterrer les leurs « à la pelle, à la pioche, à l’engin de chantier ». L’Imperial College de Londres a déclaré qu’il pourrait y avoir 1 million de morts au Brésil si rien ne change. Malgré les 50 000 cas et plus de 3 500 morts officiellement déclarés, Bolsonaro ne bouge pas d’un pouce sur sa position (le précédent ministre de la santé à été limogé pour avoir trop voulu suivre l’OMS). La seule chose qu’il ne peut pas contrôler est que son pays est un état fédéral, et qu’heureusement les états brésiliens se substituent au gouvernement et mettent en place le confinement. Ce dernier reste très peu rigide et seulement un brésilien sur deux serait isolé chez lui. Le maire de Manaus (Amazonie) parle de « barbarie » et les brésiliens ne peuvent rien faire face à des morts qui s’accumulent et des conditions sanitaires déplorables dans les hôpitaux (pour la moitié qui ne sont pas dans le privé et inaccessibles à une grande partie de la population).

États-Unis : 🇺🇸

Alors qu’il est aux alentours de 60$ le baril d’habitude, le prix du pétrole a fortement baissé, mais cela a dépassé les attentes. En effet, il est passé en dessous de la barre historique des 10$ pour même atteindre des prix négatifs, -37$ pour certains contrats ! L’offre et la demande expliquent simplement le phénomène de baisse des prix, mais à ce niveau il faut des autres causes. C’est d’abord le coût du stockage qui est extrêmement élevé, et avec des stocks déjà pleins personne ne veut de ces barils supplémentaires. On rappelle que c’est Trump qui a massivement encouragé la production nationale de pétrole pour devenir indépendant vis-à-vis des gros producteurs du Moyen Orient. Cela a entraîné une surproduction mondiale du pétrole (contre toute intention écologique) qui se retourne aujourd’hui contre les plus avares. Mais cela se retourne malheureusement aussi contre les employés du secteur du pétrole aux États-Unis, où déjà des dizaines de milliers d’emplois ainsi que des milliers d’entreprises sont menacés.

Israël : 🇮🇱

Après s’être affrontés lors des dernières élections législatives, Benyamin Nétanyahou et Benny Gantz ont fini par s’allier pour former un gouvernement d’union. Cela faisait 16 mois que le pays n’en avait pas. Il est prévu pour durer 3 ans et aura jusqu’à 36 ministres après la pandémie, soit le plus nombreux gouvernement de l’histoire du pays. Quant au rôle officiel, Nétanyahou (procès pour corruption reporté à cause de la crise) garde la casquette de Premier Ministre les 18 premiers mois, après quoi il sera remplacé par Gantz jusqu’aux prochaines élections, si rien ne change d’ici là. Reste à voir comment « l’union » gouverne réellement et si cela va changer quelque chose pour le peuple palestinien qui souffre.

Vietnam : 🇻🇳

En vrai, pourquoi se cacher, c’est tellement plus simple de le faire aux yeux du monde. Le gouvernement vietnamien a tout simplement forcé Facebook à appliquer de nouvelles règles sur ses réseaux sociaux (Facebook, mais aussi Messenger et Instagram). En quoi consistent ces règles ? Et bien à filtrer et bloquer les messages que le pouvoir considère comme « anti-étatique », de la censure avec Facebook comme outil. Et pourquoi la firme mondiale a accepté « sous la contrainte » ? Car le gouvernement mettait hors ligne serveur après serveur pour empêcher l’accès aux réseaux concernés dans le pays. Chantage simple mais efficace pour censure optimale. 

Belgique : 🇧🇪

Il y a un fleuve nommé l’Escaut, qui va du nord de la France aux Pays-Bas en traversant la Belgique. Et dans ce fleuve, on compte 100 000 m3 de liquide noirâtre qui s’y est déversé, asphyxiant les organismes vivants sur son passage. La Wallonie estime que des dizaines de milliers de tonnes de poissons sont morts ! La pollution serait intervenue après la rupture d’un bassin de décantation de l’usine française Tereos (producteur de sucre, marque Béghin Say). Pour l’instant la marque nie que son accident soit la cause de la catastrophe environnementale, mais l’affaire est à suivre.

En Bref : 🌀

Les dépenses militaires n’ont jamais été aussi élevées depuis la fin de la Guerre Froide. Numéro 1 sans surprise les États-Unis, devant la Chine et l’Inde. La France est elle sixième.

On a retrouvé un fossile de grenouille en Antarctique. Ouais c’est historique, c’est même le premier fossile d’amphibien sur le continent. Le fossile appartient à une famille qui vit actuellement au Chili. Grosses migrations même chez les grenouilles.

On peut se marier officiellement en visioconférence dans l’état de New York, foyer de l’épidémie aux États-Unis.

La Chine a interdit à la vente Animal Crossing parce que des gens se réunissaient dans le jeu pour faire des rassemblement « Free Hongkong ».

L’Arabie Saoudite a aboli la peine de mort pour les mineurs, quelques jours après l’abolition de la flagellation.

 

Photo à la une de Chalinee Thirasupa / REUTERS, qui représente des livreurs de nourriture à domicile de Bangkok qui attendent leurs commandes.


Josh – Vous avez pu le manquer

 

 

 

Laisser un commentaire