Playlist de la semaine – 18 mai

Agar Agar – Nap

Agar Agar, c’est vraiment le duo ultime. C’est mieux que le reste. C’est ce duo qui invente la vie, tout le reste de la vie part de là. Il n’y a pas plus moderne. Et là, ils sont de retour. Donc on se prend la bourrasque de modernité. Totalement lucide, on décide de changer de carapace pour devenir des insectes qui implorent les dieux des joies, des sentiments forts et des pulsions. Et le plafond commence à nous tomber dessus comme des océans contenus là. Il y a cette voix, qui pourrait chanter pour toutes nos batailles grecques, ces sonorités envoûtantes, qui font le pont entre la nostalgie des bonheurs foudroyés et la mélancolie de 20 dimanches. Quel bouquet. Il y a des nouvelles couleurs dans les fleurs. Agar Agar, ils sont de retour pour encore faire la révolution de la beauté. Ils sortent 2 nouveaux morceaux. Nap et Aaaaah. 

Woodkid – Goliath

Ce clip est une merveille, vraiment balèze. Avec Goliath, Woodkid annonce son prochain album. Avec Goliath, Woodkid réconcilie les sonorités organiques et les arrangements classiques. Avec Goliath, Woodkid frappe un grand coup dans le paysage musical du printemps. En vrai, ce morceau s’écoute toute la journée, maintenant, c’est à vous de mettre vos émotions dessus. Pleurez, mangez des fleurs, riez, faites la fête et alignez les couleurs. Allez, rien n’est trop immense pour Goliath.

Booba – Jauné (feat ZED)

Ah bah oui mais si Booba se met à faire des refrains comme ça on va vraiment plus pouvoir rien lui dire. Nouveau son inédit à l’occasion de la sortie de sa playlist « Validé » (on buzz sur la série tout en la critiquant), Jauné passe aussi bien qu’une menthe à l’eau après avoir fait 12 pompes. ZED fait partie du groupe 13 Block et bravo à lui, il dérange pas et tient bien son rôle mais je vais pas mentir en disant que j’écoute que le refrain. Si vous ne l’avez pas encore entendu, vous allez entendre Jauné.

Luidji – Palace Mafia

Ça fait longtemps j’aime bien Luidji de loin et j’aimerais bien l’aimer de prêt. Son premier album solo, Tristesse Business : Saison 1 est sorti il y a 1 an et depuis il est vachement discret. Bon retour avec Palace Mafia, son sous perfusion, doux et soyeux. Le passage du mec qui parle sur l’amitié et la fidélité c’est beau, j’aime bien les choses comme ça. J’attends impatiemment l’album prochain en espérant qu’il me comblera.

Delicate Steve – Wally Wilder

Le groupe qui porte le nom de son leader est capable de livrer sur 4 minutes des ballades qui ne ressemblent à qu’elles, où le chanteur, c’est une guitare. Ça groove de partout et pourtant la mélodie est comme un livre pour enfant.

Pauline Croze – Kim 

Il y a quelques jours, les rumeurs les plus folles circulaient sur la mort présumée du dictateur nord coréen Kim Jong-un. L’affaire a duré près de 3 semaines, pendant lesquelles le monde entier prenait les paris. Kim est bien vivant, et Pauline Croze vient de sortir un ovni, prémonitoire, qu’il était bien vu de sortir ces jours-ci. Pauline Croze, c’est de la poésie pastelle dans des velours qui roulent sous les doigts, ça fait du bien, ça réconforte, c’est la signature pour aller un peu ailleurs. Un univers onirique, marqué par le réel, mais toujours dans le rebond, dans la note d’après, dans le mot qui va soigner. Kim, c’est disparaître, revenir, et être mieux. Peut-être. 

William Onyeabor, Hot Chip – Atomic Bomb

Dans cette version, une arcane de la musique soul de long en large. Les chœurs, un mal mystérieux et la montée en crescendo, la redescende puis l’explosion, like atomic bomb.

Charli XCX – Detonate

Elle a sorti un nouvel album ! Un album de confinement. Un truc rapide créé à l’aide des instrus de son public. Un truc pur, compact et intense en 11 chansons. Peu d’évolution musicale par rapport à Charli, l’album précédent, sorti à l’été 2019. Normal vu le peu de temps écoulé, pas dérangeant quand on adore ce qu’elle fait ces derniers temps. Detonate est une chanson légère, sautillante. Une douceur sucrée sans diabète à la clé pour celles et ceux qui la consommeront en boucle.

Rejjie Snow – ACID TRIP

Rejjie Snow est irlandais. Je viens de le découvrir voilà c’est tout je le pensais pas irlandais il est irlandais, bravo à lui pour commencer ! La chanson que je vous présente aujourd’hui n’est pas un extrait de son dernier album, « dear Annie » sorti en 2018 que je vous conseille mais la dernière du projet précédent, « The moon and you » sorti en 2017. ACID TRIP est une chanson planante. Avec un refrain chanté et doux et des couplets râpés calmes. Une chanson d’amour si l’on écoute les paroles, un joli voyage musical si l’on se concentre sur les mélodies.

Da Silva – Les plus belles lettres

“Si je tremble c’est qu’aujourd’hui je vais jeter, Au vent tes plus belles lettres, […] Que tu ailles au diable, Je connais trop les déserts”. L’amertume des déceptions amoureuses, c’est un des sujets les plus récurrents du chanteur français Da Silva. En 2009, il publie “Les plus belles lettres”, le morceau le plus nostalgique de l’album “La tendresse des fous”. Amateur des voyages en solitaire et des secondes casanières, Da Silva raconte l’amour et la haine avec mélancolie.

Lilly Wood and The Prick – Lonely Life 

Qui se souvient du confinement et des clips réalisés dans le bricolage de l’urgence de créer ? Lonely Life a connu ça. C’est une jolie balade des solitudes et des éloignements, transcendée par la période, portée par l’actualité. On a connu ça, nous sommes tous des témoins et des acteurs. Ce morceau, c’est la B.O de nos jours récents. Le clip est facile mais très moderne. Les sonorités sont sobres mais redoutablement élégantes. Du grand Lilly Wood and The Prick. 

 

Notre playlist est écoutable sur Spotify, directement ici, abonnez-vous pour gagner en bonheur :

https://open.spotify.com/user/yjyayxbhr9tme1cbij4uxcznz/playlist/2LxaVGpnRaBEFy97AhCsvW?si=tS39-ypnTbeUyRpIVx2jYw


Vive la musique

Laisser un commentaire