Playlist de la semaine – 29 juin

Terrenoire – Mon âme sera vraiment belle pour toi

La beauté est un cataplasme pour vous ? Les mots peuvent soigner, vous le dites tout le temps. Vous aimez pleurer, et la légèreté, vous aimez aimer, pour la beauté de ce sentiment. Vous êtes comme ça. On peut vous toucher avec un texte, vous crucifier du verbe, mais aussi vous faire infiniment jouir, rêver. Les jours d’amours sont pour vous des jours de mer où tout chaloupe ? Alors, ce morceau est le vôtre. Vivement l’album. 

Romane Santarelli – Log Lady

Vous ne le savez pas encore avant de cliquer, mais un parfum va vous prendre, celui la techno fleurie de Romane Santarelli. Vous pouvez l’emmener partout cet été, les sonorités exigeantes et pures à la fois, s’adaptent à toutes les sensibilités et à toutes les zones. Herbes folles et désert palpable. Elle sublime toujours ces sons de visuels, qui sont autant de pistes de lectures complémentaires, c’est l’une des productrices les plus cools de notre génération. Longue vie.

Soso Maness – Interlude

Je viens seulement d’écouter le nouvel album de Soso Maness, Mistral, sorti le 5 juin, que j’attendais pourtant beaucoup. Et je peux dire que j’suis absolument pas déçu, c’est ouf du début à la fin des 16 tracks. Des flows parfois différents mais tous percutants, des invités de luxe (Lacrim, Alonzo..) et une ambiance générale engagée et forte. J’ai adoré et sans aucun doute mon plus gros coup de cœur est Interlude, qui n’en est pas un. Soso Maness y rappe sa haine de la police et de ses abus, sur une instru rock parfaite, c’est indescriptible tellement c’est fort et j’adhère à fond au message.

Julien Granel – Bagarre Bagarre

Je veux bien faire la Bagarre Bagarre avec celle ou celui qui dira que ce clip n’est pas trop cool. Il est le dessin coloré, sucré, chaleureux, du morceau qui ouvre ce premier ep, éponyme, paru vendredi. Et ce poney, dans le clip ? Génial. Si vous voulez en savoir plus sur ce premier ep, et sur les intentions de Julien Granel, lisez notre interview. En la lisant vous maximisez vos chances dans le grand concours pour gagner un vinyle de Bagarre Bagarre.

Vald – Rappel

Parce que Vald aime les rappels, il en a fait un il y a une semaine, de quoi ramener son album Ce monde est cruel sur le devant de la table. Avec un clip 100% confinement, passant le fil de ses journées avec un énorme dino que j’veux chez moi. Sinon, c’est un des meilleurs sons de l’album pour moi, surtout par ses paroles. J’adore la façon de Vald de raconter si bien le monde avec un instru qui colle pas mais qui colle trop bien.

Enchantée Julia – Douze heures

Elle est infiniment douée, donc on a l’impression que c’est facile. Mais quand Enchantée Julia fait vivre des hymnes à la volupté, d’une sensualité volubile et littéraire comme d’épineux poèmes, c’est fort. Luxe d’être de son époque et de pouvoir apprécier à coeur plein cette apparition sur le projet spécial déconfinement “Fait Maison”, aux côtés notamment de Saintard ou Brö.

Fellini Félin – Come to the Fore

En 2017, le producteur de musique électronique Fellini Félin sortait ‘Temporary Fiction’, l’EP qui dévoilera le tube ‘Come to the Fore’. Une histoire d’amour dans un navire à la dérive. Le bateau qui tangue et la mer qui s’emballe. ‘Come to the fore’, c’est le pop rock qui rencontre le groove, sur le dancefloor d’un bar de plage, en plein mois de juillet. Il existe d’ailleurs une seconde version de cette chanson, ‘Fore to the come’, et les amateurs de musiques plus planantes risquent d’apprécier.

Mauvais Oeil – Mektoub 

Si vous êtes fidèles à votre rendez-vous playlist Première Pluie du lundi, vous aurez remarqué – on ne vous la fait pas – que Mektoub était déjà en playlist la semaine dernière. Oui. Mais sans clip. On voulait que vous ayez les deux approches. Maintenant, prenez vous cette déferlante fleurie et sensuelle, cette esthétique gourmande, qui n’a d’égale que l’élégance des sonorités. Mektoub, c’est aussi le titre du nouvel ep du duo Mauvais Oeil. 

Et vous savez quoi ? Mercredi, vous pourrez lire les mots doux qu’ils nous ont livrés. La chance.

Mura Masa – Move Me (feat Octavian)

Mura Masa, jeune producteur anglais, sortait en 2018 le morceau ‘Move Me’, en featuring avec le rappeur londonien Octavian. A seulement 24 ans, Mura Masa n’a déjà plus grand chose à prouver dans le milieu de la chanson, collectionnant les collaborations avec notamment Christine and the queens, A$AP Rocky, Desiigner et Charli XCX. ‘Move Me’, c’est un mélange d’afropop, de grime et d’R’n’B, qu’Octavian, le chanteur qui a collaboré avec The Blaze pour leur sublime titre ‘Somewhere’, maîtrise à la perfection.

Park Hye Jin – Can You 

Mon immense et international coup de coeur du moment. Cette jeune artiste totale est sud-coréenne, c’est une pionnière de la house mondiale, une reine de scène, gourmande d’expérimentations et de réinventions. Rappeuse et chanteuse, Park Hye Jin est une sensation enivrante, une metteuse de fleurs dans tout les corps, ça chatouille, ça donne envie de faire des trucs. Son album How Can I vient de sortir, il est d’une élégance folle, c’est incroyable.

Swamp Dogg – Lonely

Une grande figure de la musique Soul Américaine du 20ème siècle qui publie un album nommé Love, Loss and Auto-Tune en 2018, ça donne ça. Un voyage captivant, une réinvention complètement réussie à 75 ans, un album qui en plus donne la pêche et 36 minutes curieuses, à la croisée des genres. Le clip est aussi super sympa à regarder 🙂

Glass Animals – Tokyo Drifting (feat Denzel Curry)

Le mélange de pop et hip hop est des plus hypants dans cette compo où le drop est bien tabassé par Denzel Curry, même si on ne l’entend au final pas beaucoup kicker. Le match entre le rappeur et le groupe de rock indé britannique fonctionne à merveille, les deux ayant toujours montré qu’ils sont capables d’expérimenter des choses et de sortir des chantiers battus imposés par leur domaine musical.

Flume – The difference (Willaris. K Remix)

Flume est un producteur et Dj australien déjà bien connu aujourd’hui. Willaris. K en est un autre, bien moins connu. Notre bon vieux Willaris. K (Jack William McAllister) a remixé le dernier son de Flume. Un son qui ne m’avait pas transcendé dans sa version originale. Je trouve le remix bien plus amusant, drôle et intéressant. J’aimerais entendre passer ce remix en fin de soirée avec des humains dans des états pas possible pour voir ce qu’il se passerait.

Lord Esperanza – Couronné 

Il est comme ça, Lord Esperanza. Intenable. On s’y habitue, forcément. Cette fois-ci, c’est l’heure de son couronnement. C’est précieux, la capacité d’un rappeur à renouveler sa curiosité et son appétit. Dans Couronné, on se prend la dimension très aboutie de l’univers visuel saignant et les sonorités décomplexées, autant sur la prod que dans le texte. Hyper fort.

Bosh – Cœur Noir

On est un peu obligé de connaître Bosh en ce moment. Son titre Djomb est le morceau le plus en vogue du moment, sa performance dans la série Validé a marqué les esprits et les réseaux sociaux ont érigé Bosh en figure de la surpuissance, comme a pu l’être Chuck Norris à une époque. Alors j’ai écouté, « Cœur Noir » notamment. Un son bien plus énervé, plus sombre, qui m’a ravi. J’aime l’instru et la façon dont Bosh pose. J’aime le fait qu’il ne dure que 2min17, puissant et intense. Écoutez d’autres titres que « Djomb ». Ne détestez pas parce que tout le monde aime, n’aimez pas non plus car tout le monde aime. Faites vous votre avis.

 

Notre playlist est écoutable sur Spotify, directement ici, abonnez-vous pour gagner en bonheur :

https://open.spotify.com/user/yjyayxbhr9tme1cbij4uxcznz/playlist/2LxaVGpnRaBEFy97AhCsvW?si=tS39-ypnTbeUyRpIVx2jYw


Vive la musique

Laisser un commentaire