Playlist de la semaine – 14 septembre

Ichon – 911

C’est sans doute l’un des albums les plus aboutis de l’année qui est sorti vendredi. Pour de vrai d’Ichon est un projet, au sens de projet de vie, de carte du monde, d’exploration des couleurs et de panorama des sentiments. Tout est pensé, tout est ressenti. Et tout est maintenant à faire, pour cet album, qui va vivre dans des écouteurs, retentir sur des enceintes, rebondir sur des coeurs. Longue vie.

Yelle – J’veux un chien

Mais de quoi, de qui parle Yelle, quand elle dit qu’elle veut un chien ? Vous allez très vite le comprendre, surtout avec la deuxième lecture que propose le clip. La déclaration est précise, et son cri aux amis mâles est un exercice assez inédit, animal et spontané. Comme on le disait déjà la semaine dernière, ce genre de sonorités, de partis-pris et d’axes d’écritures participent à la cohérence et à la proposition de son album L’ère du Verseau, paru il y a quelques jours.

P.R2B – Des rêves

Des rêves, c’est le titre du dernier morceau sorti par P.R2B, c’est aussi le nom de son premier ep, paru vendredi. Un nouveau titre qui témoigne de l’univers que P.R2B déploie depuis la publication de La chanson du bal. Un univers où le cinéma et la chanson vivent des noces fleuries, sous le signe des beautés éphémères. Le flow est toujours précis, le projet illuminé par une grâce qui le place en équilibre, il a du verbe et du ventre, surtout du rêves.

Eden Dillinger – Ouija

Eden Dillinger et Piège continuent de faire des dessins au fusain. Le trait s’affute. Les mots sont rauques et les prods continuent l’exploration entamée dans Scuba, le premier album issu de leur collaboration, paru en mars dernier. Une vibe sombre, éclairée de flammes, qui sont autant d’illuminations, au sens rimbaldien. Définitivement en mouvement.

Michel – Ta vie (feat Vladimir Cauchemar)

Si vous n’avez pas encore entendu parler de Michel, c’est pas normal. Il met une énergie dingue à faire des grands écarts et à jouer à tous les postes de cette équipe de foot qu’on appelle vulgairement la vie. On l’a vu collaborer avec Sneazzy ou Hatik, cette-fois c’est avec Vladimir Cauchemar qu’il partage les rythmes. Et ça tabasse, ça te roule dessus. Ouvrez les boîtes que ce truc devienne le dernier souvenir avant la mal de crâne. Michel a sorti Le Vrai Michel 2, entre balades et zumbas. Très fort. Il sera aux Inouïs du Printemps de Bourges jeudi.

Freeze Corleone – Tarkov

« La menace fantôme » de Freeze Corleone est sortie. Des instrumentales de l’enfer à la pelle, un flow d’enfoiré et les sons les plus lourds que j’ai pu entendre cette année. J’aurais pu mettre Freeze Raël, Hors Ligne, Rap Catéchisme, R.I.P Pop Smoke, Numérologie ou Chen Laden mais j’ai mis Tarkov. Piste n°4 de l’album de 17 sons, maîtrise totale de mixage, d’ effets sonores, de phrases qui frappent la gueule. Mets des nuages noirs dans le ciel un 12 Juillet ensoleillé.

Diplo – MMXX – IV

Diplo a également sorti un album la semaine dernière. Un album nommé MMXX, 2020. Voilà ce qu’il a déclaré à propos de cet album de musique ambiantes : «… Je ne voulais pas écrire de chanson Pop. J’étais juste coincé dans ma maison avec des claviers et une guitare que j’utilisais à peine. Je marchais à l’extérieur de Los Angeles et je voyais des rues vides et je voyais des gens nerveux et c’est ce que j’ai entendu… Mais pour moi cette année n’est pas sombre. Ce n’est pas une question de négatif. C’est une question d’espoir. Nous allons tous nous rappeler que nous l’avons fait ensemble et ce que nous en retenons… Nous pourrons regarder en arrière dans quelques année et se dire que c’était dur mais que nous sommes plus forts… ». L’album est génial, planant et superbe. IV est un titre magnifique tout en crescendo aux tonalités variées et riches.

Videoclub – Amour Plastique

Le titre phare du duo Nantais fêtait ses 2 ans il y a quelques jours, l’occasion de se replonger dans cette belle composition pleine de fraîcheur, au lyrisme fou et à la mélodie si enivrante. Toujours pas d’album sorti pour la formation d’amoureux à la fan base déjà bien développée, qui se contente des quelques morceaux qu’on peut retrouver sur leurs plateformes de stream, habités à chaque fois de la même passion.

Mort Garson – Plantasia

Ce morceau est issu d’un album assez iconique sorti en 1976 : Mother Earth’s Plantasia. Produit pour être écouté en particularité par les plantes, il était très difficile à trouver juste après sa parution car réservé aux personnes ayant acheté une plante d’intérieur dans le magasin Mother Earth, à Los Angeles, ou un matelas Simmons auprès de certains points de vente en particulier. Après avoir été sorti de l’ombre au début des années 2000, le projet fascine, et est vite considéré comme un précurseur de la musique ambient ou un avertissement prophétique contre le réchauffement climatique. Ce morceau là est épique, électrisant, et témoigne du talent de Mort Garson.

Ludovico Einaudi – Experience

Sorti en 2015 dans l’album In a time lapse, il accompagne l’une des scènes les plus touchantes du film Mommy, de Xavier Dolan. Une œuvre sublime, et uniquement instrumentale, comme dans les habitudes de l’artiste. Ce sont nos frissons qui naissent au rythme puissant des instruments de musique, qui sont au cœur du morceau. Le pianiste italien à la renommée internationale reste encore trop méconnu du grand public français, qui jusqu’à aujourd’hui s’est arrêté au morceau Una Mattina, la musique culte du film Intouchables.

Dominique A – Rendez-nous la lumière

En 2012, Dominique A publiait son 9ème album Vers les lueurs, un recueil de chansons aussi belles les unes que les autres. Mais aujourd’hui, on vous parle du morceau Rendez-nous la lumière, un rock serein qui s’allie aux instruments à vents. C’est d’ailleurs pour cet album que le chanteur français remporte la Victoire de la musique de ‘l’Artiste masculin de l’année’ 2012. Un ode à la campagne, remplacée par la ville, qu’il décrit avec beaucoup de nostalgie, de tendresse et de fascination.

“On voit des autoroutes, des hangars, des marchés
De grandes enseignes rouges et des parkings bondés
On voit des paysages qui ne ressemblent à rien
Qui se ressemblent tous et qui n’ont pas de fin »

Pomme – Grandiose

J’adore ce son depuis que l’album est sorti. Il est si douillet. Il marque par son agréable mélodie et donne envie de partir. Pas forcément en voyage, dans un rêve, un rêve rempli de sagesse et d’amour. Pomme nous emporte et ce qu’elle conte touche nos sens. Je ne m’en lasse pas.

Mika – Coeur Holiday (feat Soprano)

Encore un clip animé parce que j’adore ça. C’est d’ailleurs pour la miniature de ce dernier que j’ai cliqué dessus. Alors, j’ai été pris de toute ma surprise quand j’ai vu que ce sont ce bon vieux Mika et Soprano qui y donnent leurs voix. Surprise multipliée x2 quand j’ai entendu un son que je voulais réentendre. Car oui ces mecs sont forts pour faire des airs musicaux agréables qui restent dans le crâne.

Notre playlist est écoutable sur Spotify, directement ici, abonnez-vous pour gagner en bonheur :


Vive la musique

Laisser un commentaire