Zero absolu et mouvements brûlants sur le « Zero Ep » de Romane Santarelli

Un jour, je vous raconterai mon amour indépendant et inconditionnel, mes heures solitaires et défilantes, à l’hôtel des airs libres et de la poésie industrielle, techno mécanique et structurée, de Romane Santarelli. 

Zero, le nouvel ep de Romane Santarelli est sorti le vendredi 30 octobre. Vous pouvez l’écouter ici.

Dans cet état défait qui nous habite toutes et tous un peu aujourd’hui, alors que la vie est devenue un dimanche cauchemar, voilà une BO d’horizons capables de démonter les finitudes.

Romane Santarelli est une indienne des montagnes, qui se poste au dessus de la ville, visage maquillée et flèche de feu prêtes à être décochées. Dans la nuit, elle dessine du jour et inversement, dans un ep qui se décidé à inventer des danses, pour honorer les vestiges du mouvements et les dieux morts de la fête. 

Moi, vous savez quoi, je vois la succession des morceaux de Zero comme un recueil précis de fables colorées, qui sont comme des humeurs, et autant de faces d’une même montagne dont on refait sans cesse l’ascension. Des techniques, des codes, des façons, qui font un acte entier. 

Ce recueil est un travail très humble, tableaux d’incertitudes, de doutes, de questions, composé pendant le premier confinement de cette année. Et un travail de ce temps hérite forcément d’une énergie particulière, que vous ressentirez sans doute. Un travail qui restitue ce que c’est de voir des montagnes sortir de terre, entre la terreur et l’émerveillement, sur une electropop aux lignes denses et aux songes qui dansent et rêves. 

Un jour je vous raconterai mes routes de nuit, où la musique de Romane Santarelli me sauve la vie en écarquillant mes yeux et fait naître mes meilleures idées. Pour le moment, il faut écouter Zero, le nouvel ep de la clermontoise Romane Santarelli, un ep qui se distingue, jamais stable, carnet muséal d’un drôle de temps, d’un triste état, où il faut ressentir fort tous les mouvements.

______

Vous pouvez retrouver Romane Santarelli sur les réseaux sociaux : sur Youtube / sur Instagram / Sur Facebook / Sur Twitter.

Laisser un commentaire