Playlist de la semaine – 18 octobre

Crystal Murray – Too Much To Taste 

Je suis comme tout le monde, parfois je lis de la poésie russe, et parfois j’ai envie de m’ambiancer sur de la pop. Alors dans ces cas-là, j’appelle mon pote de la CIA, qui sait toujours ce qui va rendre fou de langueur les gens. Et là, j’appelle Jim, il me dit, tiens, écoute ça : Crystal Murray, Too Much To Taste. Depuis, je danse tout seul dans mon appartement, je ne sors plus que pour aller acheter de la crème glacée, dans une guerre ardue contre l’hiver qui vient. Je vous délivre ce secret : Crystal Murray est une reine en devenir, elle est trop forte, elle sait tout faire.

Danitsa – Say Some 

Ok, j’ai trouvé le morceau que vous devez écouter si vous vous levez tôt, que vous avez oublié de prendre vos vitamines quelques jours de suite, et surtout que vous avez besoin d’une dose d’inspiration pour mieux escalader la vie. Ce morceau est un banger romantique, au sens littéraire du terme, grosse claque, fraîche comme le matin. Est-ce que vous aussi, vous avez du mal à définir, à nommer les choses qui vous obsèdent ? La musique répond à tout ça, voici Danitsa. 
Si vous suivez la scène suisse de près, vous connaissez Danitsa, qui produit et chante dans une grande palette de style, du reggae à la new-soul. Son morceau avec Di-Meh avait fait beaucoup de bruit à l’époque !

Snow in April – Magnolia

Parfois on n’a pas besoin de paroles, on a pas besoin de se souvenir que les notes de musiques sont jouées par des humains et qu’un piano n’est pas une grotte tapie d’un sol de calcaire rare où les gouttes d’immenses stalactites tombent en rythme. Quand on a besoin de calme, des laisser son esprit aux prises d’un néant fleuri, quand il faut respirer plus fort que le dictent les poumons, quand marcher les yeux fermés a un sens, quand on peut pleurer sans que le vent souffle. Écoutez de la musique sans parole. Par exemple Magnolia de Snow in April.

zzolio – Mon amour REMIX (feat Aitana)

Un matin gris, dans un bus bloqué dans les bouchons lyonnais je traînais sur mon instagram, passais le temps en regardant quelques stories lorsque dans l’une d’entre elle je vois un joli garçon. Joli car heureux d’être pris en photo dînant avec sa copine au coucher du soleil sur une plage d’Espagne. C’est cette espagnole rencontrée en Erasmus et cette story habillée musicalement par cette chanson qui ont allumé le soleil ce matin là. Alors si vous côtoyez les bus sous les ciels gris, un gros conseil, écoutez moi ça.

Yellow Magic Orchestra – Yellow Magic

Le morceau éponyme est l’un des premiers composés par le groupe de synthpop japonais, qui arrivait en 79 avec des idées plein la tête. On les a toujours considérés comme des défricheurs de musique pop électronique et on trouve absolument de tout dans leur compositions, des samples de jeux vidéos aux sonorités complètement indescriptibles dont ils ont le secret.

Shuggie Otis – Strawberry Letter 23

Bon, d’accord, Shuggie est le fils d’un chef d’orchestre bourré de talent qui l’a mis dans la musique dès son plus jeune âge, n’empêche qu’il reste un monstre de précocité et de créativité qui a beaucoup apporté à l’éclosion de courants alternatifs comme la soul psyché ou l’acid jazz.

Lefa – Passionné

Pas hyper fan de ce nouvel EP de Lefa, Fall Season. Mais le dernier son, Passionné, m’a touché par sa mélodie plus douce. Une fin subjuguante qui me donne presque envie de passer le permis, d’acheter une voiture décapotable et de rouler avec sur une route côtière pour l’écouter à l’intérieur d’une playlist nommée « voiture et mer ».

Cœur de pirate – Crépuscule

Que dire de cet album exceptionnel qu’a sorti Béatrice Martin ce vendredi si ce n’est qu’il me procure un kiff comme rares albums en 2021. J’ai adoré ces 10 titres composant Impossible à aimer mais j’ai un giga coup de cœur pour Crépuscule. Je crois que c’est le son de Cœur de Pirate qui me fait le plus danser, je l’écoute désormais chaque matin pour me lever car je ne peux pas résister à son appel. En fin d’album, il y a aussi Hélas qui est à noter particulièrement car le premier son (à ma connaissance) de l’artiste en autotune, et c’est une réussite.

Brazilian Girls – Karaköy

C’est dans une danse lente et remplie d’émotions que Brazilian Girls nous emporte dans le morceau Karaköy. Le morceau procure un sentiment de nostalgie à l’égard d’un lieu que l’on a tant aimé. Apaisant, voluptueux, Karaköy est sorti en 2018 dans l’album Let’s Make Love.

Central Cee – Obsessed With You

Le morceau avait fait le buzz sur les réseaux sociaux cet été. Central Cee a enfin décidé de publier Obsessed With You en septembre dernier, créant l’engouement auprès des amateurs de chill drill et ceux qui découvraient ce nouveau genre. L’artiste britannique a repris le titre Just For Me de Pinkpantheress, en y ajoutant une touche tellement personnelle que le morceau vous touche à la folie.

Notre playlist est écoutable sur Spotify, directement ici, abonnez-vous pour gagner en bonheur :


Vive la musique

Laisser un commentaire