13 – 20 Novembre – Ouverture du score

Football :

En cette période de trève internationale, le football a connu une grande première et une très belle avancée avec (enfin) un match de football féminin en prime le dimanche soir à 21h.
Ce match opposait les joueuses de l’Olympique Lyonnais, premières (27 pts), à celles du Paris-Saint-Germain, deuxièmes (25 pts). Une rencontre au sommet du championnat de Féminines Division 1.
Ce sont les parisiennes qui ont ouvert le score par l’intermédiaire de la chinoise Shuang Wang à la 15ème minute. Les lyonnaises quant à elles, ne se sont pas faites attendre en égalisant dans la foulée (19ème minute) sur un but de Wendie Renard.
Au bout d’un match au rythme soutenu et ultra dominé par Lyon, Paris a su résister et accrocher le point du nul.
Résultat : 1 à 1

Chez les hommes désormais, vendredi avait lieu le dernier match de l’équipe de France comptant pour les phases de groupe de la Ligue des Nations. Face aux Pays-Bas, les Bleus ont souffert, beaucoup souffert. La qualité de jeu produite par les Oranje a fini par leur donner raison. Les Bleus concèdent donc leur première défaite en compétition officielle depuis le 9 juin 2017. Mention spéciale à Lloris, sans qui cette défaite à Rotterdam aurait été beaucoup plus salée. Dernier match de l’année ce soir, face à l’Uruguay.
Résultat : 2 à 0

Rugby :

Les féminines du XV de France, ce week-end, réalisèrent l’exploit de faire tomber les terribles néo-zélandaises. Pour la première fois. D’ailleurs c’était la première fois qu’elle perdait depuis 3 ans. Match épique, le XV de France féminin monte toujours plus en gamme. Résultat : 30 à 27 

 

Samedi, à Lille, le XV de France masculin se frottait aux Pumas argentins. Après une série de 5 défaites d’affilée, la pire de l’histoire, les Français se sont imposés, et avec la manière. Il est peut-être trop tôt pour parler de renaissance mais en tout cas, cette équipe là, avec cette envie là, avec ce style de jeu là, fait très plaisir à voir est peut nourrir beaucoup d’espoirs.
Résultat : 28 à 13

 

Basketball :

L’info de cette semaine en NBA nous vient du champion en titre. En effet, avec 4 défaites lors de leurs 5 derniers matches, les Golden State Warriors sont mal en point. Entre la qualité de jeu proposée, le manque de résultats et les échauffourées entre les joueurs, espérons que le manque de Curry ne laisse pas un arrière-goût amer aux Warriors.
Seulement quatres affiches cette nuit, c’est peu, mais elles sont belles, au moins
pour trois d’entre elles.
La première, c’est Orlando-Toronto. Le Magic est à une sixième place que personne ne lui prédestinait, et les Raptors sont premiers de la conférence Est, à suivre à partir de 1h00.
La deuxième, c’est Washington-Los Angeles. Les Wizards ne font pas un bon début de saison et c’est la pagaille au sein de la franchise, de leur côté, les Clippers sont deuxièmes à l’Ouest et ont pris un départ tonitruant cette saison. À suivre à partir de 1h00.
Le troisième et dernier, c’est New York-Portland. Une affiche ultra déséquilibrée entre des Knicks un peu beaucoup à la ramasse, et des TrailBlazers qui tournent à plein régime, se payant le luxe d’être premiers à l’Ouest. A suivre à partir de 1h30.

Tennis :

Dimanche se disputait la finale du Masters de Londres. La finale opposait l’allemand Alexander Zverev au Serbe Novak Djokovic. Après avoir réalisé l’exploit en battant Roger Federer en demi-finale, le jeune allemand (21 ans) a été expéditif face à Djokovic, le mettant hors d’état de nuire en 1h20 seulement. Victoire en deux sets donc, (6/4) dans le premier et (6/3) dans le second.

L’image de la semaine :

Lundi soir, l’équipe d’Allemagne était opposée aux Pays-Bas dans le cadre de la Ligue des Nations, au-delà du match, du score (2 à 2), et du fait que l’équipe de France soit éliminée au profit des néerlandais. Un moment a retenu l’attention de tout le monde : à la fin du match Virgil Van Dijk, le défenseur et capitaine des Oranje, serrait dans ses bras l’arbitre de la rencontre Ovidiu Hategan. En effet, le roumain a fondu en larmes après le match. Et c’est Van Dijk qui a justifié cette accolade en zone mixte, annonçant que l’arbitre venait tout juste de perdre sa maman.


Valentin Regazzoni – Ouverture du score 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s