Playlist de la semaine – 15 septembre

Vald – Journal perso II

Alors que toutes les grosses têtes du rap français (sauf B2o) ont sorti un album en 2019, on attend Vald au tournant pour cette fin d’année. Et bien il a choisi un retour par un son, nommé Journal perso II, où il livre sa cinglante vision de la société actuelle, par le vocabulaire et le maniement des mots qu’on lui connaît. Un son prenant dû à une instru et un flow qui montent en puissance tout du long. Un retour à la Vald, vivement l’album car on sent que l’artiste a encore plein de choses à nous montrer.

Aya Nakamura – Soldat

Elle avait partagé ce son peu avant la sortie de Nakamura sur Instagram il y a presque 1 an. Il est enfin sorti il y a 3 jours avec un clip. Une ôde à son “soldat”, dans une ambiance mélancolique assez originale pour Aya. Son concert à la fête de l’Humanité était impressionnant et elle continue de s’imposer comme une des têtes d’affiches féminine de la chanson française, que ça plaise ou non.

Loud – Jamais de la vie 

Loud a sorti un album très important du paysage musical francophone de ce début d’année, c’était le 24 mai dernier, il s’appelle Tout ça pour ça. Alors qu’il s’apprête à entamer une tournée française qui l’emmenera à Grenoble, Paris, Nîmes ou Dijon, et qu’il sort le clip de Jamais de la vie, on voulait rappeler à quel point on est charmés par les mots que cisaillent cet accent.

Naive New Beaters – I See Fire (feat Ana Zimmer)

Leur prochain album, Fun Hours paraîtra le 18 octobre prochain, les Naive New Beaters cultivent ce qu’ils sont en se réinventant à chaque fois. Des voix, des sons, un univers visuel. ça s’écoute le matin pour conjurer les cauchemars ou alors le soir pour augurer des rêves.

Arno – Court-circuit dans mon esprit 

Arno est une grande figure, avec sa gueule de bande dessinée, de personnage héroïque venue de la littérature musicale d’un autre temps. Il chante des poèmes, il dit, il montre, se penche, se montre, se dit, s’explique physiquement sur ses vagabondages verbaux. Il reste peu de génies dans le monde, sur la surface terrestre du globe, en voilà un, et que c’est dur d’expliquer le génie. 

Charli XCX – Thoughts 

Charli, le nouvel album de Mrs XCX est sorti Vendredi. Et c’est une grande réussite. L’album est complet, avec des featurings avec des artistes plus intéressants les uns que les autres. On peut y retrouver par exemple : Tommy Cash, Christine and the Queens, Kim Petras, et Lizzo. Mais aussi d’autres artistes que l’auteur compositrice interprète américaine considère tous comme des artistes uniques et incomparables. 

Le son « Thoughts », 7ème piste sur 15 est un son solo, un son pop et puissant, assumant une auto-tune utilisée à bon escient. La voix devient un instrument de musique, la musique est portée par la puissance de celle ci.

Eddy Woogy et Lucio Bukowski – Bélugas

La première et la fondamentale richesse du rap, c’est d’exister sous des formes très différentes les unes des autres. Ici, venez tâter un rap qui a de la poésie dans le bide, un flow comme on crache les fins des mots sur les souliers trop bien cirés des gens comme il faut. 

Gesaffelstein – Hellifornia 

Un peu de techno démoniaque cette semaine. Pour commencer, l’artiste : Gesaffelstein, vrai nom Mike Lévy. Un DJ Lyonnais de 32 ans. Une figure mondialement connue puisqu’il a par exemple collaboré avec Kanye West sur l’album Yeezus en créant la prod de « Send it up » et en travaillant sur celle de « Black Skinhead » aves nottement les Daft Punk. Une musique sombre et underground que l’artiste produit depuis des années maintenant, le titre Hellifornia étant une track de l’album Aleph, sorti en 2013. 

Ce son vous avez déjà dû l’entendre si vous fréquentez un minimum le monde de la techno, sans même vous en rendre compte, sans le shazamer. C’était mon cas puis Spotify me l’a posé sous le nez alors je vous le pose sous les yeux, posez le vous dans les oreilles.

47ter – Soleil noir

En termes de style musical, 47ter n’est pas le groupe qui se rapproche le plus de nous. Pour autant, cette chanson est douce, une ôde urbaine à la pluie, un appel à la mélancolie des averses. Fraîcheur de ce trio d’Île-de-France. Des cœurs qui tombent au ralenti sur la ville. Soleil noir, c’est une œuvre joyeuse, jeune, festive. Elle illustre bien notre envie d’écrire sous temps d’orage et de donner des coups de pieds dans les flaques.

Prince Waly – BO YZ (feat Feu! Chatterton)

Bo y z, c’est la dernière chanson du dernier album de Prince Waly, le rappeur originaire de Montreuil au style ultra particulier. Le duo avec Feu! Chatterton est aussi surprenant que réussi,et on adore cette touche de lyrisme.

Notre playlist est écoutable sur Spotify, directement ici, abonnez-vous pour gagner en bonheur :

https://open.spotify.com/user/yjyayxbhr9tme1cbij4uxcznz/playlist/2LxaVGpnRaBEFy97AhCsvW?si=tS39-ypnTbeUyRpIVx2jYw


Mangez des Miel Pops en écoutant de la musique dans la rue

Laisser un commentaire