24 – 31 mars – Vous avez pu le manquer

Hongrie : 🇭🇺

Poutine n’est pas le seul à profiter de la pandémie pour assouvir son pouvoir, un autre dirigeant autoritaire est plutôt bon en la matière et il s’appelle Viktor Orban. Le premier ministre hongrois s’est en effet accordé les pleins pouvoirs, tranquillement. Et il ne le fait pas à moitié. En France, l' »état d’urgence sanitaire » est prévu pour durer deux mois, pas plus, car nos libertés sont logiquement réduites pendant cette période. Viktor Orban, lui, a pris les pleins pouvoirs sans aucune limite de temps, aucune. En gros, maintenant, Orban gouverne seul la Hongrie par décrets et aussi longtemps qu’il le souhaite. Il défend bien entendu le fait que cette situation permettra de vaincre l’épidémie mais l’opposition, elle, crie logiquement au coup d’État et demande l’aide de l’Europe, qui ne peut malheureusement rien y faire pour le moment.

Guinée : 🇬🇳

Le Covid-19 a commencé à toucher sérieusement le continent africain et les différents gouvernements commencent à réagir. Lagos, capitale du Nigéria et plus grande ville du continent, est désormais confinée, le Bénin a choisi un confinement partiel par manque de moyens pour en assumer un complet et l’OMS de façon générale demande aux gouvernements africains plus de proactivité. En Guinée, alors que seuls les transports en commun ont été modérés, un autre problème frappe le pays au niveau politique. Le président Alpha Condé, qui va sur la fin de son deuxième mandat a obtenu 90% de « oui » lors d’un référendum constitutionnel lui permettant notamment d’aller briguer un troisième mandat en octobre et d’empêcher l’alternance démocratique (cela rappelle aussi un certain russe). Les populations pauvres sont victimes de violences, surtout celles vivant dans des zones riches en ressources que le gouvernement veut s’accaparer, les opposants politiques également. La crise sanitaire n’a l’air de rien pouvoir y arranger, les gens au pouvoir continuent à prendre plus de pouvoir.

Corée du Nord : 🇰🇵

Chez Kim Jong-un, on réagit à la pandémie en continuant les essais de missiles, parce qu’après tout, pourquoi pas. C’est le quatrième tir de missiles en un mois pour la Corée du Nord et cela continue de dégrader les relations entre cette dernière et les États-Unis, notamment dans les accords sur le désarmement nucléaire, toujours en négociation.

Kosovo : 🇽🇰

L’expression dit qu’une crise n’arrive jamais seule et au Kosovo, c’est déjà le cas. Car après la crise sanitaire, qu’on commence à tous connaître, le gouvernement à la tête du pays depuis presque 2 mois vient d’être renversé, par une motion de censure (ce qui a été tenté contre le gouvernement LREM après l’annonce de la réforme des retraites). Le pays a l’habitude des changements comme celui-ci puisqu’aucun gouvernement n’a été au bout de son mandat depuis l’indépendance en 2008. Le premier ministre, Albin Kurti, premier chef d’état à perdre le pouvoir officiellement à cause du Covid-19, a donc démissionné de force. Mais cette fois, le pays est sans gouvernement dans le pire moment possible, la pandémie frappe et le Kosovo manque cruellement de médecins et d’équipements. 

Venezuela : 🇻🇪

Nicolas Maduro est toujours à la tête du pays, malgré l’opposition de Juan Guaido, reconnu par de très nombreux pays (États-Unis, France…) comme président par intérim légitime. Et Washington en a eu marre de juste demander le départ de Maduro, ils sont passés à une autre étape : mettre la tête de Maduro à prix, oui comme les trafiquants de drogue. C’est d’ailleurs ce qui est reproché à lui et à ses proches pour autoriser la mise à prix de sa tête, chiffrée à 15 millions de dollars. Ses subalternes ont eux une prime de 10 et 5 millions de dollars chacun. Je ne conseille à personne d’aller chercher ces têtes mais la fin de Maduro se rapproche sûrement.

Chili : 🇨🇱

Sur les pentes du Llullaillaco, le deuxième plus haut volcan en activité au monde (6700 mètres d’altitude), a été découverte une souris à oreilles jaunes, une souris quoi. L’insolite se trouve dans le fait que l’environnement à cette altitude est hyper hostile aux souris et animaux en tout genre, c’est ultra sec et il peut faire jusqu’à -60°C ! Pourtant, la souris, 55 grammes à la pesée, y a survécu et est devenue par l’occasion le mammifère vivant à la plus haute altitude de l’histoire de la planète. Bravo à cette souris.

 

Photo de couverture : CHINA DAILY / REUTERS


Josh – Vous avez pu le manquer 

Un commentaire

Laisser un commentaire