28 avril – 5 mai – Vous avez pu le manquer

Soudan 🇸🇩 : 

Après des années de lutte, le Soudan vient enfin de criminaliser les mutilations génitales. Une avancée de taille dans le pays qui connaît de profondes mutations depuis l’année dernière et la chute du président Omar Al-Bachir dont nous avions parlé. On estime que 9 femmes sur 10 sont victimes d’excision dans le pays. Le Soudan est par ailleurs l’un des pires dans le monde concernant les droits de femmes selon la Fondation Thomas Reuters. En décembre dernier, au Soudan les femmes obtenaient le droit de porter des pantalons et de danser. 

Une victoire à nuancer bien sûr : le non-respect de la loi sur les mutilations génitales n’expose qu’à trois mois de prison et à une amende.

Venezuela 🇻🇪 : 

Vendredi 1er mai, au Venezuela, dans une prison de l’État de Portuguesa, dans l’Ouest du pays, une mutinerie a viré au massacre. Les autorités parlent d’une tentative d’évasion massive, les proches des victimes évoquent une révolte de la faim. On déplore à ce stade 47 morts et 74 blessés. 

Au Venezuela encore, Nicolas Maduro a fait arrêter 12 personnes, 8 autres sont morts, lors de ce qu’il a appelé une “tentative d’incursion par la mer”. Le président vénézuélien pointe du doigt son opposant Juan Gaido, ainsi que les Etats-Unis. 2 des 12 personnes arrêtées sont des ressortissants étasuniens.

5-rts38jcc
Photo : Khuram Parvez / Reuters

Pakistan 🇵🇰 : 

Au Pakistan, des femmes font la queue pour percevoir l’aide du gouvernement pour les familles les plus vulnérables. En tout, 12 millions de familles bénéficieront du programme dans le pays. 

Baleines 🐋 :

Le confinement provoque une baisse du trafic maritime. La baisse de la fréquentation des océans entraine  une réduction de la pollution sonore sous-marine de 4 à 5 décibels. L’occasion de le baleines de chanter tranquillement. La baisse de la pollution sonore leur permet de développer des conversations de plus en plus complexes. 

Gaza 🇵🇸 : 

rtx7fu3j
Une distribution alimentaire à Gaza, le 26 avril / photo : Suhaib Saleb / reuters

Dans le territoire peuplé par 2 millions de Palestiniens, coupé du reste du pays, séparé par Israël, la crise humaine est terrible. Avant la crise de la pandémie, le taux de pauvreté atteignait 53% de la population et était l’un des plus hauts du monde. Désormais, il n’y a plus de travail, presque l’ensemble de la population est au chômage. Avec la crise du coronavirus, le taux de pauvreté frôle les 90% de la population. 

Togo 🇹🇬 : 

Son père a dirigé le Togo pendant 38 ans, lui commence son quatrième mandat. Faure Gnassimbé a été investi à nouveau ce dimanche 3 mai à Lomé. L’opposition continue de contester les résultats de cette élection depuis le premier tour, le 22 février et dénonce de nombreuses tentatives d’intimidations. Faure Gnassimbé l’avait emportée avec 70% des votes. 

Anguilles 🐍 : 

L’aquarium Sumida, au Japon, s’inquiète pour ses anguilles privées de la présence humaine habituelle. Sans visites, elles se cachent beaucoup plus ce qui augmente notamment leur risque de blessure. Alors l’aquarium a disposé des Ipads autours des « jardins d’anguilles » pour inviter les visiteurs du parc à faire des FaceTime avec les anguilles. Entre 10h et 14h, les 3, 4 et 5 mai, les anguilles ont donc pu voir des visages humains.

Corée du Nord 🇰🇵 :

Tout le monde y allait de son pronostic. C’est finalement ceux qui misaient que le dictateur était toujours en vie qui empocheront l’argent des paris. Réapparu comme il était parti se faire opérer, par surprise, pour inaugurer une usine d’engrais près de Pyongyang. Pour se remettre en forme, il a fait résonner des tirs près de la frontière avec la Corée du Sud, qui a répliqué.

Tanzanie 🇹🇿 :

068_aa_03032020_34855 (1)
Le président John Magufuli salue un opposant politique le 3 mars, photo : Anadolu Agency

Loin de Dar es Salam et Dodoma, les deux principaux pôles du pays, John Magufuli n’entend pas confiné la pays. Lui a choisi de ne prendre aucun risque mais accuse les peureux de lui reprocher ses gestion de la crise dans le pays. Ses conseils ? Aller à l’église et de ne pas porter de masques. Très sceptique à propos du virus, l’excentrique président est reclu dans son petit village de Chato. 

Moules : 

L’océan Antarctique est l’un des milieux les plus hermétiques du monde. Mais avec le réchauffement climatique et l’augmentation du nombre de passages de bateaux, de nouvelles espèces font leur apparition dans les eaux. Une recherche qui vient d’être rendue publique a démontré que les moules de Patagonie sont désormais présentes sur les côtes Antarctiques.


Arthur Guillaumot / Photo Ashraf Shazly / AFP

Laisser un commentaire