Playlist de la semaine – 26 avril

Bertrand Burgalat – L’homme idéal (feat Yuksek)

Le parrain de ce grand jeu est de retour, avec ses rythmes, en bandoulière, avec des nouveaux mots, plein les poches, puisqu’il revient avec un nouvel album, Rêve Capital, qui verra le jour le 11 juin prochain. Entre le conte et les conquêtes, il dévoile L’homme idéal, fabriqué en collaboration avec Yuksek, qui vient glisser ses notes oniriques, sur une matière de réflexion fondamentale, et sur un clip très drôle et beau de Carol Teillard d’Eyry.

Bonnie Banane – Cha-Cha-Cha

Qu’est-ce qu’on peut dire cette fois-ci, que vous n’ayez déjà lu ici à propos de Bonnie Banane et de son disque Sexy Planet ? Je suppose que vous savez comme on tient à sa musique, et que vous ressentez la même chose. Justement, le clip de Cha-Cha-Cha vient de sortir, et c’est toujours intéressant de regarder les morceaux de Bonnie Banane, qui nous confiait dans son entretien ici, qu’elle ressentait parfois l’envie de découvrir d’autres disciplines artistiques, pour le plaisir et l’émotion des premières fois. On ressent ça, avec Cha-Cha-Cha. Vous pouvez lire notre discussion avec Bonnie Banane ici. Première Partie là, la seconde est juste là. Ah non, là

Wallace Cleaver – Jnouns

Ne lancez pas ce son si vous ne voulez pas finir comme moi. Par là j’entends que vous allez passez des heures à répéter “Le truc est plus carré qu’un blackberry.” Ou “Personne m’attend comme le 11 de Nancy.” Dans ce son extrait de son projet Cauchemar, sorti le 5 mars dernier, Wallace Cleaver raconte ses Jnouns, qui se baladent dans sa tête, tous les jours, et qui participent à la répétition d’une histoire sombre. Jnouns est à l’image du projet, d’une écriture qui tranche, avec une prod cuisiné par un 5 majeur de fou PR / Ocho / LaSmoul / Flem, avec Wallace qui mène. C’est plus carré qu’un blackberry, on a dit. 

Komorebi – Voorpret 

Si vous êtes familier du projet de Komorebi, alors vous aimez les mots intraduisibles, et leur poésie, faite de mouvement, de lumière, et de matière. Ou alors vous êtes bilingue en néerlandais ? Peu importe, laissez vous gagner par la grâce discrète et précise, du plaisir qu’on éprouve avant d’éprouver le plaisir : Voorpret. Ici, on est toujours sous le charme. 
C’est le deuxième chapitre de leur premier ep, Ici, qui partira à la conquête de vos oreilles le 21 mai prochain.

Sage – Nothing Left Behind

Ancien membre du talentueux groupe de pop rock français Revolver, Ambroise Willaume a choisi de continuer le chemin en solo sous le nom de Sage. En 2018, il publie son deuxième album Paint Myself. Et c’est le single Nothing Left Behind qui sort du lot, avec sa mélodie folk et ses harmonies élégantes, sublimées dans une version live qu’il publiera un mois après la sortie de l’album.

Saint Michel – Church (feat closegood)

Saint Michel, de leurs vrais noms Philippe Thuillier et Emile Larroche, se sont alliés en 2018 avec le duo expérimental closegood pour créer Church. Pépite musicale infinie aux harmonies variées et aux mots lancinants. Balade électronique et trip hop à écouter absolument.

Rebecca Black – Personnal

Rebecca Black. Voici un nom qui fera soit remonter des souvenirs enfouis d’il y a 10 ans dans votre esprit, soit RIEN DU TOUT. Rebecca Black est l’interprète de la chanson Friday, une chanson accompagnée d’un clip qui a eu un buzz monumental en 2011, à une époque un peu plus faste au niveau des différents « délires internet ». Le buzz de Friday de Rebecca était un Bad Buzz. Quasiment 4 millions de dislike aujourd’hui sur la vidéo. Pour une jeune fille qui avait genre, 13 ans lors du clip. Bref, je n’ai pas entendu parler de Rebecca Black jusqu’à vendredi dernier, 10 ans après où son nom est arrivé dans une discussion par hasard. Alors j’ai voulu savoir ce qu’elle était devenue !!! Ne vous inquiétez pas, tout va bien pour elle. Elle est superbe, chante bien, et est une alliée LGBT+ parmi j’imagine tant d’autres choses. Personnal, son dernier clip est sorti la semaine dernière et J’ADORE.

Wejdene – Je t’aime de ouf

Ouai j’adore la musique de Wejdene. Surtout Je t’aime de ouf. Une chanson ultra mignonne où l’expression jusqu’alors dégueulasse « Je t’aime de ouf » est transformée en un message pur et plein d’amour trop mimi que j’ai envie de dire pour prouver mon love à tout bout de champ. Jolie histoire d’amour, jolie voix, on peut fermer les yeux et nager dans le bonheur, Wejdene nous protège.

Youssoupha – MON ROI

Tiré du dernier album de Youssoupha, Neptune Terminus, sorti il y a un peu plus d’un mois, MON ROI marquait déjà à l’intérieur des 14 tracks. Le clip vient de sortir et il accentue la poésie du texte, tout en simplicité. Un témoignage d’un père à son fils, ses conseils comme il le dit pour se donner bonne conscience. Un son pur d’un trait, Youssoupha fait comme s’il lui suffisait de parler pour nous faire aimer sa musique et il a totalement raison. Grand son, grand album.

Notre playlist est écoutable sur Spotify, directement ici, abonnez-vous pour gagner en bonheur :


Vive la musique

Laisser un commentaire