Playlist de la semaine – 13 septembre

The Pirouettes – Vitamines 

Voici le nouvel hymne des premières fois, qui sautille et scintille, au choix, comme un banc de poissons qui s’apprêtent à découvrir un nouvel océan. 
Le titre, qui vient de se doter d’un très beau clip, est issu de leur dernier album en date, Équilibre, qui est sorti en février. Vous pouvez écouter l’album ici.

Ichon – Liquide

Je ne sais pas vous, mais moi j’adore entendre parler Ichon. Et là, cette vidéo de Liquide s’ouvre sur une réflexion de l’artiste. Liquide ? C’est l’un des titres de Encore plus pour de vrai, la réédition de son premier album, Pour de vrai, sorti à la même époque l’année dernière. Avec Liquide, on est entre la tribune et la performance, sur un rythme qui fait cliqueter les meilleurs mots. Encore plus pour de vrai, c’est l’extension des travaux de sincérité pure d’Ichon. 
Vous pouvez relier notre discussion avec Ichon ici.

Park Hye Jin – Let’s Sing Let’s Dance 

C’est un grand moment : Park Hye Jin vient de sortir son premier album. Je trouve que c’est la meilleure BO de notre temps. Une époque où comme elle le cède dans ce single : “C’est la mélodie des jours tristes, alors il faut danser”. Si elle chante en anglais, avec des airs d’une nonchalance qui flirt entre la noblesse et la lassitude, elle sait aussi placer des ambiances trap ou dance. Mais c’est surtout l’ascendance house de son premier ep, If U want It, paru en 2018, qu’on retrouve sur Before I die, son premier album.

slowthai – push (feat Deb Never)

En février 2021, slowthai sortait l’album TYRON. Après sa rencontre à Los Angeles avec Deb Never, le rappeur anglais l’a invité sur son projet pour une incroyable collaboration : push, “pray until something happens”. Un morceau entre rap et voix voluptueuses, liant les deux artistes comme des « jumeaux ». push est rempli de bonnes intentions et conseils pour sortir d’une situation qui nous étouffe : si vous êtes coincés par la pression, il faut continuer à pousser, c’est le seul moyen d’en sortir.

Lana Del Rey – Chemtrails Over The Country Club

Titre éponyme du dernier album de Lana Del Rey, Chemtrails Over The Country Club est un pur instant de folk américaine, à la mélodie enivrante. L’artiste y raconte, comme à son habitude, ses peines de cœur et ses nostalgies. Elle nous offre l’évasion dont chacun de nous rêve, au cœur des déserts et des rivières paisibles, aux abords de prairies. Elle nous offre le rêve, et l’enfance oubliée.

Woesum – Violet Gold (feat Bladee & Thaiboy Digital & Yung Lean)

Petit tour par le Nord de l’Europe et plus particulièrement par la Suède en cette fin d’été. Blue Summer, c’est le nom de l’album sorti par Woesum cette année. Un projet incroyable pour tout fan du Drain Gang ou de Sadboys. On y retrouve Bladee, Yung Lean, Thaiboy Digital… Etc. Musique fantastique que j’écoutais sous les ciels gris, Blue Summer a embelli mon été, à votre tour. Ma préférée ? Violet Gold.

Specchiopaura – Artemoneta (feat SanoxLuckyLapolo)

L’italien est une belle langue, qu’elle soit parlée, murmurée, chantée ou saturée d’effets sonores. Mixer cette langue magnifique avec toutes ces impuretés musicales que j’adore et vous obtiendrez Artemoneta. Écoutez ça, ça change !!

Slingshot Dakota – Let Go

C’est tout un mood que le groupe formé en 2003 à Long Island arrive à créer dans ses morceaux. Fermez les yeux, vous êtes maintenant propriétaire d’un ranch dans le Kentucky.

Childish Gambino – Me and Your Mama

On connait tous des gens qui sont bons dans tout ce qu’ils entreprennent, peu importe ce qu’ils entreprennent. Et Childish Gambino aka Donald Glover est leur chef de gang. Acteur, réalisateur, humoriste, le natif de la West Coast nous rappelait son amour pour la musique en 2016, avec Awaken, My Love!.

Strick & Young Thug – Moon Man (feat Kid Cudi)

Dès qu’il y a Kid Cudi dans le coin je clique et encore une fois je fus heureux d’le faire. Il pose sur un son de Strick, que j’connaissais pas mais qui propose un bon refrain, et Young Thug. Le tout est très agréable, particulièrement pour observer de l’herbe ou des vagues bouger, ou de l’herbe faire des vagues. Le clip est, de même, grave stylé.

Notre playlist est écoutable sur Spotify, directement ici, abonnez-vous pour gagner en bonheur :


Vive la musique

Laisser un commentaire