Vous avez pu le manquer / 16 – 23 novembre

F*** : 

En ce moment c’est la C**** D* M**** de F*** au Q**** alors tout le monde est focalisé sur cette évènement climaticide, construit sur les cadavres d’ouvriers condamnés à l’esclavage moderne. Ils venaient du Népal, d’Inde, du Pakistan, du Bangladesh, du Sri Lanka et d’autres pays encore. Vous n’êtes pas obligé de boycotter, mais ayez bien ça en tête quand vous regardez les matchs. Propagande pathétique pour un état qui oppresse toutes les minorités et les femmes. Et le moins qu’on puisse dire c’est que tout ça ne dérange ni la FIFA, ni l’équipe de France, bien moins impliquée que l’Allemagne ou le Danemark pour dénoncer la tenue de cette compétition.

Australie : 

On racontait récemment l’histoire de Deepak, petit garçon de 8 ans qui avait survécu à l’attaque d’un cobra en Inde, en le mordant. Cette semaine, à Byron Bay, en Australie, c’est un garçon de 5 ans qui a eu la peur de sa vie. Un python l’a mordu et l’a fait chuter dans une piscine en l’étreignant. Son grand-père de 76 ans a sauté dans la piscine pour le libérer et l’enfant va bien, la morsure du python n’étant pas venimeuse.

Canada : 

Histoire la plus triste de la semaine, au Canada. Une ambulancière a vécu le pire que son métier pouvait lui apporter le 15 novembre dernier. Elle a découvert que la victime qu’elle n’avait pas pu sauver était sa fille. La jeune femme de 17 ans venait d’être victime d’un accident de la route et avait été défigurée par le choc. On a décidé de relater cette histoire pour avoir l’occasion de vous supplier d’être prudent/e sur la route.

Mongolie : 

Dans une bergerie de Mongolie, un phénomène flippant s’est produit mi-novembre. Des moutons ont tourné en rond sans s’arrêter dans 12 jours de suite. Pour le moment, aucune explication ne tient la route, ni listeria, ni parasite, surtout que le phénomène ne concerne qu’un seul enclos sur les 24 que compte la bergerie.

Pérou : 

Jeudi, le président Pedro Castillo a annoncé la démission du chef de son gouvernement, le premier ministre Annibal Torres, alors que le Parlement, où la droite a la majorité, venait de lui refuser un vote de confiance. C’est le 4ème chef de gouvernement nommé par Pedro Castillo qui s’en va. Si on célèbre les 100 premiers jours dynamiques du nouveau président colombien Gustavo Petro, la leader péruvien, arrivé au pouvoir en juillet 2021 rêverait qu’on en dise de même. Mais il vit un mandat marqué par déjà 2 tentatives de destitution et fait l’objet de 6 enquêtes pour corruption présumée.

Arabie Saoudite : 

Le prince héritier, Mohammed ben Salmane est un super tueur. En Arabie Saoudite, les exécutions se succèdent cette année, pour les crimes les plus graves. 12 personnes ont été exécutées en 10 jours, pour profiter que le monde entier tourne ses yeux vers foot plutôt que sur les droits humains. Le régime avait promis de limiter les peines capitales aux assassins, mais dans les condamnations récentes, un bon nombre concernent du trafic de drogue.  Pour rappel, dans le pays, la plupart des exécutions se font par une décapitation à l’épée.

Chine : 

Quelque chose gronde au pays du Milieu, et c’est encore le Covid qui l’alimente. Zhengzhou est surnommée iPhone City, et pour cause, c’est le plus grand site de fabrication mondial du smartphone d’Apple. Depuis octobre un important foyer de Covid s’est déclaré, alors la plupart des employés sont contraints de résider sur le site des usines, dans des dortoirs, pour ne pas ralentir la production, à l’approche des fêtes de fin d’année. Mercredi 23 novembre, d’importantes manifestations ont éclaté pour dénoncer les conditions de vie et les rémunérations insuffisantes. Cet événement est révélateur de la lassitude de la population vis-à-vis de la politique Zéro Covid du gouvernement chinois, alors que le nombre de nouveaux cas quotidiens n’a jamais été aussi élevé.

Mexique : 

Cette semaine, au Mexique, une touriste espagnole a cru cool d’escalader la pyramide de Kukulcan, important site maya, temple précolombien, classé au patrimoine mondial de l’Unesco en 1988 et élu en 2007 parmi les 7 nouvelles merveilles du monde. Depuis 2008, il est interdit de monter sur les marches de la pyramide pour préserver le site. Une attitude d’occidentale matrixée par les réseaux sociaux qui se croit tout permis en parcourant le monde, quelques siècles après que son pays a détruit la civilisation maya. La vidéo parle d’elle-même, puisqu’elle danse sur la pyramide. La honte.

https://www.leparisien.fr/video/video-mexique-une-touriste-frole-le-lynchage-apres-avoir-gravi-illegalement-une-pyramide-maya-22-11-2022-EXT7KSQ3O5E6PC25GZNXP6JTHA.php?dmplayersource=share-link

__

Arthur Guillaumot // Photo de Une : © Niranjan Shrestha /AP/Shutterstock

Laisser un commentaire